RMC Sport

Ebossé est mort après un tabassage, pas à cause d’un projectile

-

- - -

Une contre-autopsie effectuée sur Albert Ebossé (24 ans), mort à la fin d'un match du championnat d'Algérie, a démenti la thèse officielle d'un morceau d'ardoise lancé des tribunes. L'attaquant camerounais avait perdu la vie le 23 août dernier à l’issue du match entre son club, la JS Kabylie et l'USM Alger (1-2). Selon le médecin, il est mort « des suites d'une agression brutale avec poly-traumatisme crânien ». Ebossé aurait été tué lors d'une rixe dans les vestiaires après la rencontre. L'autopsie révèle « des signes de lutte par la luxation de l'épaule gauche et une clavicule sectionnée avec un tranchant tellement oblique que nous avons pensé qu'il a été provoqué par un coup de couteau. » Il aurait également reçu un coup de « matraque à la tête », qui a provoqué « un enfoncement du crâne ».

La rédaction