RMC Sport

Equipe de France : Gignac revient de loin

André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac - -

Après trois ans d’absence, André-Pierre Gignac retrouve l’équipe de France à l’occasion des éliminatoires du Mondial 2014 contre la Géorgie et la Biélorussie début septembre. Un retour dû à son excellent début de saison avec l’OM.

Avec trois buts en autant de rencontres de Ligue 1, l’excellent début de saison d’André-Pierre Gignac avec l’OM n’est pas passé inaperçu. Notamment aux yeux de Didier Deschamps. Du coup et presque sans surprise, le sélectionneur des Bleus a intégré l’attaquant phocéen à sa liste de 25 joueurs pour affronter la Géorgie (6 septembre) puis la Biélorussie (10 septembre), dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014. Une première pour Gignac depuis le 11 mai 2010 et l’annonce de Raymond Domenech de la liste pour le Mondial en Afrique du Sud.

Depuis, l’ancien Toulousain, meilleur buteur de Ligue 1 en 2009, a vécu des périodes difficiles. Notamment deux premières saisons à l’OM marquées davantage par des blessures et des problèmes de poids que par ses buts. En novembre 2011, Gignac en vient même à s’accrocher avec … Didier Deschamps après avoir réclamé plus de temps de jeu. Une vielle histoire aux dires du sélectionneur des Bleus : « Quand j’étais son entraineur à l’OM, on a eu un petit souci relationnel. On en a reparlé par la suite et je n’ai aucun problème par rapport à ce qu’il s’est passé et lui non plus n’en a pas. »

Les absents ont toujours tort

Un retour en Bleu qui lui a valu les compliments de Bafé Gomis sur son compte Twitter : « Félicitations à mon ami pour son retour en Équipe de France. C’est mérité, content pour lui ! » L’attaquant de l’OL doit toutefois dissimuler une once de frustration. Tout comme Yohan Cabaye (Newcastle) ou Mamadou Sakho (PSG), le cas du Lyonnais n’a pas dérogé à la règle édicté par Didier Deschamps. Les absents ont toujours tort. Gignac, lui, sera bel et bien présent.

Sous les ordres d’Elie Baup, Gignac a par la suite réalisé une campagne 2012-2013 complète avec 31 matches disputés en Ligue 1 et 13 buts inscrits. Cette saison, le joueur de 27 ans « est reparti sur de bonnes bases », comme l’explique Deschamps. « Si j’ai pris Gignac, c’est au regard de ce qu’il fait avec l’OM. Je le connais bien, il a une bonne efficacité et il peut avoir un rôle à jouer par rapport aux échéances qui sont les nôtres », insiste le sélectionneur de l’équipe de France.

A lire aussi :

>> Gomis félicite Gignac

>> Gignac : « Il faut continuer comme ça »

>> La Roma à la rescousse de Sakho, Thauvin et Gomis ?

Le titre de l'encadré ici

|||Anigo : « Gignac a une carte à jouer »

La convocation d'André-Pierre Gignac en équipe de France ce jeudi a enchanté l'Olympique de Marseille et notamment José Anigo. « Je suis ravi pour lui parce que je n’oublie pas que l’an dernier il a marqué 13 buts et qu’il a contribué, lui comme ses partenaires, à nous ramener en Ligue des champions. Au vu de sa dernière saison et de son début de championnat, qui est plutôt bon, je trouve logique de le revoir en équipe de France, a confié le directeur sportif de l'OM. En tout cas je trouve qu’il n’a rien à envier aux autres prétendants. Il a une carte à jouer. Je suis très content pour lui et pour le club. »

Jérémy Bilinski