RMC Sport

Abidal : « Qu'ils me sanctionnent s'ils le souhaitent »

-

- - -

Convoqué par la commission de discipline de la fédération française le 17 août, Eric Abidal ira pour donner sa version des faits. Il se dit même prêt à accepter des sanctions. Mais le défenseur du Barça préfère se concentrer sur son club, où il devrait beaucoup jouer en défense centrale cette saison.

Eric Abidal, verrez-vous le match des Bleus en Norvège ?

Oui, bien sûr. Je l’ai toujours fait quand je n'étais pas sélectionné. Maintenant, avoir un pincement au cœur... Le sélectionneur a fait un choix, suite à un événement qui ne s'est jamais vu dans le football. Nous sommes 23 joueurs à être sanctionnés, je ne suis pas le seul.

Irez-vous à la convocation de la commission de discipline le 17 août prochain ? Le Bayern Munich a déjà dit qu'il ne lâcherait pas Franck Ribéry...

J'irai puisque je suis convoqué. Je ne sais pas si je serai sanctionné. Ils (les membres de la commission, ndlr) le feront s'ils le souhaitent. Mais j'irai pour leur dire ce qu'il s'est vraiment passé en Afrique du Sud. Comme je l'ai déjà dit, je n'ai rien à me reprocher.

« Tactiquement, c'est différent avec le Barça »

Pep Guardiola vous a essayé en défense centrale lors de la tournée du Barça en Chine. Comment avez vous jugé vos prestations ?

Le « Mister » sait que j'aime jouer à cette position. Mais tactiquement, c'est différent de jouer défenseur central avec le Barça ou avec la sélection. D'ailleurs, il m'a dit après le dernier match que je devais changer deux-trois trucs dans mon placement. Au final, je me suis trouvé pas mal. C'est un bon début comme défenseur central.

Quelle différence faites-vous entre le fait de jouer en défense centrale au Barça et en équipe de France ?

La finalité est la même : l'adversaire ne doit pas marquer. Après, il y a des différences au niveau du placement, de la transmission du ballon. A Barcelone, on joue beaucoup plus qu'en équipe de France, ce qui est normal. D'où les quelques remarques que le « Mister » m'a faites après le match de Pékin (3-0)...

Le Barça joue son premier match officiel cette semaine contre le FC Séville, en Supercoupe d'Espagne. Votre club devra se passer des huit champions du monde espagnols, qui sont à peine rentrés de vacances…

C'est difficile de préparer un match dans ces conditions. Samedi prochain, ce ne sera pas évident. Maintenant, le coach fait travailler des jeunes qui ont un immense talent. On peut compter sur eux. J'espère d'ailleurs que la plupart vont passer pro. Vous m'apprenez que le président de Séville a dit que le Barça avait mal planifié les vacances... Je ne sais pas. Le coach a sûrement pensé que Xavi, Puyol et les autres avaient besoin de ce laps de temps. Pep sait bien ce qu'il fait.