RMC Sport

Affaire Valbuena-Benzema: et à la fin, c’est encore le foot qui trinque

-

- - AFP

Spécialiste du marketing sportif, Gilles Dumas a accepté de répondre aux questions de RMC Sport suite à la garde à vue de Karim Benzema dans l’affaire du chantage présumé à la sextape contre Mathieu Valbuena. Au-delà de ce nouveau scandale, le co-président de Sportlab estime que c’est l’image globale du football qui est actuellement écornée.

L’image de Benzema brouillée ?

« Objectivement, non. Si l’affaire s’arrête là, ça sera un épiphénomène, il ne se passera rien. Quelqu’un qui est en garde à vue n’est pas forcément coupable donc pour l’instant, il ne se passera rien pour son image. En revanche, c’est une affaire qui fera mal au football et s’il se trouve qu’au final il est « déclaré coupable », alors oui, il y aura un problème d’image. Aujourd’hui, ce n’est qu’une affaire de plus dans le football. »

Après Zahia et Knysna, la réputation des Bleus encore impactée ?

« Non, elle n’est pas encore touchée. Aujourd’hui, le problème ne se situe pas au niveau de l’équipe de France. Je pense qu’aujourd’hui, on a une fédération qui a plutôt la tête sur les épaules, qui sait réagir avec fermeté quand il y a un problème et je ne doute pas qu’ils sauront le faire si le problème est avéré. C’est un problème pour le football en général et pour Benzema en particulier... On ne sait pas assez de choses pour en tirer des conclusions hâtives sur la relation conflictuelle ou pas entre les joueurs. Ce n’est pas le sujet. Le cœur du sujet, c’est une nouvelle affaire qui fait mal au football et il faut faire le ménage… Le football est un sport merveilleux qui, en permanence, est attaqué par des comportements qui ne sont pas en phase avec ce que doit être le football. Dès qu’il y a des faits avérés de mauvais comportements, d’utilisation abusive de l’argent, etc… Il faut faire le ménage et prendre des vraies décisions. Soit Benzema est coupable et dans ce cas-là, on le condamne, il doit être suspendu, ne plus porter le maillot de l’équipe de France. Soit il n’est pas coupable et il faut le protéger, l’aider à ressortir blanchi d’une affaire qui ne le concerne pas. »

Un nouveau coup dur pour le foot ?

« En tant qu’homme de marketing et passionné de football, je suis fatigué qu’une nouvelle fois ce sport soit touché par ces affaires qui sont hors football et qui lui font du mal. Pour moi, cette affaire Benzema n’est pas vraiment un problème. Ce qui m’ennuie, c’est pour l’image de ce sport. Le foot se retrouve avec une nouvelle affaire de plus et ça, c’est vraiment un problème. C’est une affaire de plus, après les soupçons autour de Michel Platini, les problèmes d’argent de la Fifa… En gros, le football, qui est un sport merveilleux, qui est de loin le sport préféré des Français, est en permanence chahuté par ces affaires. Par le fait qu’elles reviennent régulièrement, qu’elles sont relayées par les journalistes. Nous sommes en train d’oublier que le football est un sport merveilleux, le sport préféré des enfants et malheureusement, on s’éloigne de tout ça. C’est grave pour le football ! Ce n’est pas cette affaire qui va tout faire basculer mais c’est une affaire de plus où on a l’impression que tous les 15 jours, une nouvelle affaire ressort. Donc si Benzema s’est rendu coupable de ça, ce qu’il a fait est grave et contre l’esprit du football. J’espère qu’il est innocent et s’il ne l’est pas, il mérite une sanction exemplaire. »

dossier :

Karim Benzema

Nicolas Cuoco