RMC Sport

Après Knysna, Lloris sait « ce qu’il ne faudra pas faire »

Hugo Lloris

Hugo Lloris - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Hugo Lloris ne doute pas à la veille d’affronter les Pays-Bas en amical au Stade de France. Le capitaine des Bleus espère emmagasiner de la confiance avant de se projeter sur la Coupe du monde au Brésil.

La réputation des Bleus

« Les équipes nous craignent parce qu’on a énormément de qualité et énormément de talent. L’équipe de France a toujours gardé cette force. On est capable de réaliser de moins bonnes choses, mais on a toujours su répondre présent dans l’adversité. »

Le devoir d'exemplarité

« L’équipe de France, c’est le très haut niveau. On se doit d’être toujours au top, quel que soit l’adversaire en face. C’est une obligation, un devoir. Il faut prouver constamment, dès qu’on porte ce maillot, avec de la bonne humeur et l’envie de partager tous ensemble une aventure commune. Il faut qu’on ait envie de se dépasser et de faire les efforts les uns pour les autres. On doit toujours garder une certaine exemplarité. »

La réconciliation avec le public

« Par rapport à ce qu’il s’est passé face à l’Ukraine (victoire 3-0 en barrage retour au Stade e France, ndlr), ça donne de la confiance. Ça nous a rapprochés de notre public. C’est important par rapport à notre passé. Mais on sait aussi que ce qui conditionne tout ça, ce sont les victoires et nos performances sur le terrain. Il faut continuer sur cette voie là et demain (mercredi face aux Pays-Bas), il faut encore une fois montrer l’exemple, faire le maximum et sortir du match avec aucun regret. Même si c’est un match amical, il faut toujours avoir envie de gagner et de se dépasser tous ensemble. »

La continuité de France-Ukraine

« Cette qualification est gravée dans notre tête, pour tous ceux qui y étaient. Il faut que ça nous serve de point de départ. On a réalisé une très grande performance, un exploit. Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Il faut continuer sur cette lancée avec l’objectif de réussir la Coupe du monde. Ça passe par un bon match face à une belle équipe des Pays-Bas. On répondra présent face aux Hollandais ! »

Les objectifs pour la Coupe du monde

« C’est d’aller le plus loin possible. On a tous envie de se surpasser. C’est la compétition suprême. Pour certains, on a la frustration d’avoir perdu énormément d’énergie avec des petits problèmes extra-sportifs lors de la Coupe du monde 2010. Ça reste une expérience sur laquelle on peut s’appuyer puisqu’on sait ce qu’il ne faudra pas faire. Dans un groupe qui est tout à fait jouable (Suisse, Honduras, Equateur), notre objectif sera de se qualifier. Après, on sait très bien qu’à partir des huitièmes de finale, tout est possible. »

A lire aussi :

>> Griezmann enfin dans le grand bain

>> Vieira : « Pogba est plus doué que moi »

>> Benarbia : « Déjà content si la France passe les poules »

Propos recueillis par Jérôme Sillon