RMC Sport

Attentats du 13 novembre 2015: les Bleus se sont recueillis, cinq ans après

Cinq ans après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, les joueurs et le staff de l'équipe de France ont observé vendredi soir un moment de recueillement avant le début de l'entraînement de veille de match contre le Portugal.

Le 13 novembre 2015, l'équipe de France de football s'imposait 2-0 contre l'Allemagne au Stade de France. Lors de la première période, deux bruits sourds, venant de l'extérieur, avaient surpris les joueurs et le public. Il s'agissait des premières attaques des attentats à Saint-Denis et à Paris. Cinq ans après, les Bleus ont pris le temps de se recueillir.

À Lisbonne, ce vendredi avant le début de l'entraînement organisé à la veille du match de Ligue des nations contre le Portugal, les joueurs et le staff de l'équipe de France se sont réunis en cercle pour observer une minute de silence en hommage aux 130 morts et aux centaines de blessés.

"Terrible nuit"

À Saint-Denis, aux abords du stade, les attaques des kamikazes aux ceintures explosives avait fait un mort. Elles avaient aussi causé des blessures graves sur une dizaine de personnes. Le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd sans, entre autres, le professionnalisme et le courage d'un des stadiers du Stade de France. Celui-ci avait bloqué l'accès aux tribunes à un des membres du commando.

L'équipe d'Allemagne n'a pas oublié, non plus. Son sélectionneur Joachim Löw s'est exprimé sur cette "terrible nuit", durant laquelle les joueurs avaient dû dormir au Stade de France: "C'est une expérience qui est associée pour nous à la peur, à beaucoup de morts. On repense toujours à un jour comme celui-là".

JA avec LT