RMC Sport

Blanc : « L’équipe de France n’est pas une grande équipe »

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

Au moment d’aborder les éliminatoires de l’Euro-2012, le sélectionneur a appelé ses joueurs à plus de modestie. Pour lui, l’équipe de France n’est plus ce qu’elle était. Mais elle peut le redevenir…

Vous avez réclamé de l’humilité avant d’aborder ces éliminatoires. Pourquoi ?
Il n’y a qu’à voir le classement Fifa (la France est 21e, ndlr). Malheureusement, l’équipe de France obtient depuis un certain temps des résultats qui ne lui permettent pas de penser à la victoire à chaque match.

Cela signifie-t-il que l’équipe de France n’est plus une grande équipe ?
Vous pensez que l’équipe de France est une grande équipe ? Le problème, c’est qu’on a du mal à penser ça. On a connu une période faste, mais depuis 2006, les résultats n’ont pas été à la hauteur. Si le classement en est là, ce n’est pas anodin. Il faut tout faire pour permettre au football français de retrouver une place plus honorable.

Quels sont les cadres sur lesquels vous allez vous appuyer ?
J’espère en avoir une idée beaucoup plus précise dans quelques temps qu’actuellement. On est en train de construire et d’apprendre à connaître les hommes. Il faut les mettre dans les meilleures dispositions possibles. C’est un travail, mais on peut y arriver si tout le monde tire dans le même sens.

Quelle va être votre discours envers un joueur comme Sakho, en difficulté ce week-end ?
Je vais d’abord le rassurer. Mais les médias sont rudes, ils ne pardonnent rien. Il est certainement conscient qu’il n’a pas fait une bonne performance. Mais quand on fait confiance à un groupe, il faut que ce soit sur la durée. C’est un jeune joueur, qui joue à un poste que je connais très bien. Il y aura un discours avec lui comme avec les autres, pour lui rappeler que la confiance que je vais accorder ne dépend pas de la performance sur une journée de championnat. Sinon, on change d’équipe tout le temps…

Qu’attendez-vous de la venue de Zinedine Zidane ?
C’est un plaisir de le revoir. Ça va aussi lui faire plaisir de retrouver Clairefontaine dans ces conditions. Il va échanger avec les jeunes joueurs pour leur faire comprendre que l’équipe de France est importante dans la carrière. On va faire en sorte de faire venir d’autres joueurs quand c’est possible. Mais il n’y a pas que les champions du monde qui ont marqué l’équipe nationale.

Vendredi, l’équipe de France aura besoin de son public…
Je ne sais pas s’il nous soutiendra dès le début du match. Mais j’espère que ce sera le cas pendant le match. Ça voudra dire que les gens retrouvent certaines valeurs qui leur plaisent. Si on pouvait coupler cela avec une victoire, ce serait parfait.

C. Z.