RMC Sport

Blanc : « On n'a pas toujours fait les bons choix »

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

Si dans l’ensemble il a apprécié la copie rendue par ses joueurs vendredi soir face aux Etats-Unis, Laurent Blanc montre du doigt le manque de lucidité de ses attaquants, balbutiants et empruntés en première période contre les Américains.

Laurent Blanc, comment avez-vous trouvé les débuts en sélection des nouveaux que vous avez décidé d’aligner face aux Etats-Unis ?

Je pense qu’ils se sont bien comportés. Ils ont apporté ce qu’on attendait d’eux, notamment Jérémy Mathieu sur le côté gauche. On aurait pu l’utiliser d’une meilleure façon.

Et sur le match, d’une façon plus globale… quelle est votre analyse ?

Il y a la performance individuelle mais ce que je retiens, c’est avant tout la performance collective. On signe une victoire de plus… ce qui m’a beaucoup plu, c’est que les joueurs ont vraiment essayé de bien jouer au football même s’ils n’y sont pas toujours arrivés. Mais dans la conquête du ballon, je crois qu’on a été très bons ce soir. On jouait pratiquement avec quatre attaquants. Je suis satisfait même si je pense qu’on aurait pu mieux maîtriser certaines situations offensives. Les joueurs de devant n’ont pas toujours fait les bons choix. S’ils l’avaient fait, on aurait marqué davantage de buts.

On vous a senti un peu agacé parfois, devant le manque de liant des joueurs de devant.

Non. Autant je suis agacé parfois… Mais ce soir, je n’avais guère de stress. Je pense que si on avait fait des meilleurs choix sur le plan offensif, et la vidéo ce soir ou demain va me le confirmer, on avait le potentiel pour faire mieux en première période. Quand quelqu’un fait un mauvais geste ou un mauvais choix, je suis un peu énervé sur le moment. Mais sincèrement au niveau du stress… si tous les matches pouvaient être comme ça, ce serait bien.

L’équipe s’est plutôt bien comportée en deuxième période.

On avait dit aux joueurs ce qu’on voulait faire sur ce match-là. Ils étaient conscients qu’il allait y avoir un changement de système. Je suis content de l’apport de ceux qui sont entrés. En termes de possession de balle, on a été supérieur à cette équipe américaine. A un moment donné, certains espaces se sont créés et les joueurs ont pu mieux en profiter qu’en première période. C’est bien. On avait prévu certaines choses. Là, on a pu faire ce qu’on voulait faire, en termes de changements de joueurs et de changements de système.