RMC Sport

Bleus: "En attendant, s’il vous plaît, oubliez-moi", s’agace Aymeric Laporte

Jamais sélectionné avec les Bleus, le défenseur central de Manchester City Aymeric Laporte est revenu dans une interview à France Football sur son rapport compliqué avec l’équipe de France.

Alors que le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps doit annoncer ce mardi à 14 h 30 la liste des 23 pour le match amical face à la Bolivie (2 juin) et les deux matches qualificatifs pour l’Euro-2020 en Turquie (8 juin) et en Andorre (11 juin), le défenseur central Aymeric Laporte (24 ans) s’est confié sur son rapport aux Bleus et sur le fait qu’il n’a encore jamais été appelé. "Cela fait deux ans que je ne parle plus de ce sujet, mais à chaque liste, on parle pour moi. Je ne réclame rien, je ne revendique rien. Laissez-moi tranquille. Et si, un jour, je suis appelé, posez-moi vos questions. Mais en attendant, s'il vous plaît, oubliez-moi", dit-il dans une interview donnée à l’hebdomadaire France Football.

Un tweet en 2015 à l'origine d'une histoire tourmentée

Souvent ramené à ses sorties médiatiques, où il laissait transparaître un certain agacement, et ses touches avec la sélection espagnole, le défenseur central de Manchester City explique : "J'avais vingt et un ans, j'ai envoyé un tweet "Enfin bref..." après la déception de ne pas être appelé, ce n'est pas un crime et ça n'était pas dirigé contre le joueur retenu. Comme si j'avais dit : "Nique la France!" Une déception est devenue un pataquès. Et quatre ans après, ça continue. Comme on sort à chaque fois l'histoire de la sélection espagnole. J'ai dit que mon souhait était d'aller en équipe de France."

"S'il me prend, tant mieux, sinon, tant pis"

Champion d'Angleterre sous les ordres de Pep Guardiola à City, Aymeric Laporte avoue désormais attendre les listes avec du détachement. "J'ai joué dans toutes les catégories de jeunes U17, U18, U19, Espoirs, j'étais capitaine les trois dernières années, qu'est-ce que je peux faire de plus pour montrer que mon pays, ma sélection, c'est la France ? Le sélectionneur sélectionne; s'il me prend, tant mieux, sinon, tant pis", ajoute encore Aymeric Laporte dans France Football.

RMC Sport