RMC Sport

Cissé, l’éternel retour

-

- - -

Maudit des tournois internationaux, l’attaquant des Bleus a su regagner la confiance de Raymond Domenech grâce à une volonté hors du commun.

Mars 2010. Au Stade de France, les Bleus prennent l’eau face à l’Espagne (0-2). Les sifflets tombent des tribunes. A un quart d’heure de la fin, applaudissements nourris : Djibril Cissé, l’ancienne tête de Turc du public dionysien, remplace Anelka. Deux ans qu’on ne l’avait plus vu sous le maillot de l’équipe nationale (38 sélections, 9 buts). On le pensait en semi retraite en Grèce ; on se trompait.

« Mon but, c’est la Coupe du monde en Afrique du Sud et je ne lâcherai rien, jusqu’au bout », ne cessait-il de marteler, sûr de son fait. Ce soir-là, « Djib » ne marque pas, mais il affiche une telle envie que ses détracteurs se font, soudain, plus discrets. D’autant que l’ancien joueur de Liverpool achève sa saison au Panathinaïkos sur un doublé Coupe-championnat, titre de meilleur buteur en prime (23 réalisations). De quoi lui assurer une place –méritée– dans l’avion pour l’Afrique du Sud.

Extravagances bling-bling et incroyable scoumoune

Huit ans après un difficile baptême au Mondial 2002, l’Arlésien de naissance est donc en passe de renouer avec les grands tournois. La fin probable d’une incroyable scoumoune. En 2004, il rate l’Euro portugais pour cause de suspension. En 2006, lors d’un match de préparation au Mondial allemand face à la Chine, il est victime d’une double fracture tibia-péroné et doit laisser sa place dans les 23 à Sidney Govou. En 2008, il fait partie des bannis évacués du stage de Tignes par hélicoptère et manque son second Euro d’affilée…

Depuis, l’ancien protégé de Guy Roux à Auxerre a connu des hauts et des bas. Victime de la concurrence à l’OM, où son bilan est plutôt bon, il est prêté à Sunderland. Dix buts et trente-cinq matchs plus tard, le club anglais ne lève pas l’option d’achat. L’offre du Pana arrive à point : pour plus de 8 millions d’euros, Cissé débarque en Grèce comme une rock-star devant 3000 supporters extatiques. Le défi est immense. Il sera relevé avec brio. « Beaucoup de mauvaises langues ne donnaient pas cher de ma peau. Aujourd’hui, je suis là… » A bientôt 29 ans, l’homme assure avoir « mûri » et appris de ses précédents échecs malgré ses extravagances bling-bling et une personnalité parfois irritante. Et si cette Coupe du monde était la sienne ?

Chaque jour, Rmcsport vous présentera un Bleu vu par un proche. L’occasion de passer de l’autre côté du miroir et de découvrir la face caché de vos joueurs préférés. Samedi : Gaël Clichy.

Le titre de l'encadré ici

CV|||

Djibril CISSE

Né le 12 août 1981 à Arles

1m82 - 78kg

Attaquant

Clubs précédents : Auxerre (1998-2004), Liverpool (2004-2006), OM (2006-2008), Sunderland (2008-2009)

Au Panathinaïkos (Grèce) depuis juillet 2009  

Palmarès

Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2003 (FRANCE)

Vainqueur de la Super Coupe d'Europe en 2005 (Liverpool FC)

Vainqueur de la C1 en 2005 (Liverpool FC)

Meilleur buteur du Championnat de France en 2002, 2004 (Auxerre)

Vainqueur de la Coupe de France en 2003 (Auxerre)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2006 (Liverpool FC)

Vainqueur du championnat de Grèce (2010)

Vainqueur de la Coupe de Grèce (2010)

Meilleur buteur du Championnat de Grèce (2010)

38 sélections (9 buts)

J-F.P