RMC Sport

Classement FIFA: comment les Bleus peuvent redevenir seuls n°1 (et redonner un peu le seum à la Belgique)

Les Bleus affronteront l’Islande jeudi 11 octobre, puis l’Allemagne cinq jours plus tard. L’occasion pour les hommes de Didier Deschamps de reprendre seuls la tête du classement FIFA, qu’ils partagent depuis le 20 septembre avec la Belgique..

Ça n’aura finalement duré qu’un seul mois. Le 16 août dernier, forts de leur victoire en Coupe du monde un mois plus tôt, les Bleus atteignent la première place du classement des nations FIFA. Avec 1.726 points, la France devance de trois petites unités la Belgique, qu’elle a éliminé en demi-finale du Mondial russe. Oui mais voilà, une actualisation du classement plus tard (le 20 septembre) après deux rencontres internationales, les voisins belges ont rattrapé les Bleus. Les deux pays sont désormais à égalité parfaite, avec chacun 1.729 points.

Ligue des Nations et amicaux au programme

A partir du jeudi 11 octobre, les matches internationaux sont de retour. L’occasion pour les deux équipes de reprendre des points et de repasser seules en tête du classement. Au programme, un match amical et un match de Ligue des Nations pour chaque pays.

La France débutera sa semaine par un match amical contre l’Islande, jeudi à 21h. Puis elle jouera son troisième match de la Ligue des Nations face à l’Allemagne, mardi 16 octobre au Stade de France. Pour la Belgique, le calendrier est similaire. Les Diables Rouges affronteront la Suisse dans un match comptant pour l’UEFA Nations League, vendredi 12 octobre à 20h45. Quatre jours après, ils joueront un match amical contre les Pays-Bas (20h45).

Un nouveau calcul du classement FIFA depuis août

Depuis deux ans, la FIFA réfléchissait à une nouvelle méthode de calcul du classement mondial. Le nouvel algorithme choisi depuis août 2018? "SUM". Par ce changement, la FIFA a voulu, notamment, "donner moins d’importance aux matches amicaux et plus d’importance aux matches de compétitions finales tels que que ceux de la Coupe du monde". “Plutôt que d’établir des moyennes de points, la méthode de calcul (...) ajoute et soustrait des points à une équipe pour chaque match disputé, à partir de son total de points existant. Les points ajoutés ou soustraits sont partiellement déterminés (...) par le postulat logique selon lequel une équipe doit obtenir de meilleurs résultats face à une équipe moins bien classée qu’elle.”

Un programme presque similaire avec la Belgique

Dans ces conditions, la France et la Belgique sont donc sur un pied d’égalité, puisqu’elles jouent toutes les deux les mêmes types de matches (un match amical et un match de Ligue des Nations). La "valeur" des matches n’influera donc pas sur le calcul.

Ce qui change, c’est le rang et le nombre de points (au classement mondial) des équipes que les deux pays affrontent. Or, ces points entrent en compte dans la formule de calcul du classement. La France affrontent l’Allemagne (12e), avec 1.568 points et l’Islande (36e), avec 1.461 unités. Les Belges jouent contre la Suisse (8e), 1.598 points et les Pays-Bas (17e), qui en cumulent 1.540. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir qui aura pris l'ascendant. D'ici-là, sortez les calculettes!

JM