RMC Sport

Di Meco : « Il y a des passe-droits en équipe de France »

-

- - -

Encore une défaite pour les Bleus et encore un match sans but pour Karim Benzema. Au-delà du bilan comptable, ce sont les privilèges apparemment accordés à certains qu’Eric Di Meco, membre de la Dream team RMC Sport, pointe du doigt.

Déçu des deux dernières performances des Bleus (défaites 1-0 et 3-0 contre l’Uruguay puis face au Brésil), Eric Di Meco condamne la petite envie affichée, mais aussi le mode de fonctionnement du groupe France. Selon notre consultant, les joueurs ne seraient pas tous traités de la même façon, certains semblant presque sûrs de toujours pouvoir compter sur une place de titulaire. Un manque d’ouverture qui empêche de nouvelles individualités de s’imposer. « Je suis surpris de niveau d’engagement affiché par certains, et ce bien que je ne sache jamais vraiment quels enseignements tirer d’une telle tournée de fin d’année. Le problème, c’est qu’il y a des passe-droits dans cette équipe de France. Aujourd’hui, un joueur qui fait des bons matchs en Bleu, sait que cela ne garantit pas une place de titulaire. Pendant ce temps-là, un joueur comme Benzema, qui fait treize matchs sans marquer, continue de jouer à chaque fois. Moi je n’ai jamais vu ça ! »

« Sélectionner sur la performance »

« Lorsque je jouais en équipe de France, nous avions des Cantona et des Ginola en attaque, mais quand Djorkaeff est arrivé, il les a bougés. Tout simplement parce qu’à ce moment-là, il était meilleur. Et le fait que les deux premiers jouent en Premier League et lui à Monaco ne changeait rien. Comment voulez-vous que les joueurs se déchirent sur cette tournée alors qu’ils savent très bien qu’ils ne gagneront pas leur place ?! Tu ne peux pas tout changer si proche de l’échéance. Mais il faut sélectionner sur la performance. Plus de statuts ! Parce qu’avec les joueurs qu’on a en France, les onze sur le terrain doivent faire mieux que ça. Pas forcément être au niveau de l’Espagne ou de l’Allemagne, mais au moins faire mieux… »

A lire aussi :

>> Fernandez : « Pour l’instant, Benzema a raison »

>> EN IMAGES : Brésil-France, la Seleçao reprend l'avantage

>> INFOGRAPHIE-Deschamps fait moins bien que Blanc et Domenech

Éric Di Meco