RMC Sport

Domenech : « Une bande de sales gosses inconscients »

-

- - -

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France s’est exprimé pour la première fois publiquement sur le désastre de la dernière Coupe du monde. Dans les colonnes de l’Express, Raymond Domenech reconnaît sa part d’erreur : « Soyons clairs : je me suis planté, confie-t-il. Je n'ai pas dû choisir les bons joueurs ni trouver les mots qu'il fallait. »
Il n’a pas digéré les nombreuses critiques dont il a été l’objet : « Je n'accepte pas la critique des politiques, ni celle des anciens joueurs reconvertis dans le journalisme, mais cela ne m'empêche pas de tirer mon propre bilan. » Domenech assure vouloir donner sa propre version des faits : « Tout le monde parle à ma place. J'ai envie de rétablir ma vérité. Je ne suis pas l'abruti que l'on décrit. »
Raymond Domenech est ainsi revenu sur l’épisode du bus et le communiqué des « mutins » lu devant les médias : « Ca faisait plus d'une heure qu'on était là. Il fallait bien que quelqu'un prenne ses responsabilités et arrête cette mascarade! Toutes les caméras étaient braquées sur le bus. Des centaines de gamins attendaient sur le bord du terrain. On était la risée du monde. J'ai dit: 'On arrête, je n'en peux plus!' Personne ne voulait lire ce machin! J'y suis allé. Si j'avais réfléchi deux secondes, je serais parti... » S’il dit ne pas avoir vu de meneurs, Domenech évoque « une bande de sales gosses inconscients. »