RMC Sport

Duchaussoy : « Evra n’a pas été puni à vie »

Fernand Duchaussoy

Fernand Duchaussoy - -

Après avoir purgé ses cinq matches de suspension, le défenseur de Manchester United a été pré-sectionné par Laurent Blanc pour le match amical face au Brésil, du 9 février prochain (21) au Stade de France. Le président de la FFF se fait son avocat.

Laurent Blanc livrera sa liste pour le France-Brésil du 9 février (21h) au Stade de France, ce jeudi 3 février au siège de la fédération française de football. Ce premier match amical de l’année est un rendez-vous important. Ce sera notamment le premier match avec le nouvel équipementier face à un adversaire prestigieux. Mais ce n’est pas pour cela que cette liste de joueurs est attendue avec autant d’impatience.

Selon nos informations, Laurent Blanc a pré-convoqué pour la première fois Patrice Evra, le capitaine dégradé de Knysna, qui a purgé ses cinq matches de suspension. Cette première liste de présélectionnés comporte il est vrai près d’une soixantaine de noms. Reste que l’apparition du défenseur de Manchester United n’est pas anodine. Elle chagrine déjà les critiques les plus virulentes de l’épisode du bus. Elle marque surtout une vraie évolution depuis les grands débuts de Laurent Blanc au poste de sélectionneur.

Duchaussoy : « Il a très envie de revenir »

Comme si l’heure du grand pardon était arrivée. Fernand Duchaussoy, le président de la Fédération française, préfère se montrer plus nuancé. « Il n’y a pas de double peine, explique-t-il. Je ne suis pas le sélectionneur. Je ne peux pas dire : on le punit cinq matches et on ne le sélectionne plus. Il a fini sa peine. Il n’a pas été puni à vie. Si l’entraîneur juge qu’il en a besoin, il le reprend. »

Patrice Evra, qui vient de perdre son beau-père, ne jouera pas ce samedi en Coupe d’Angleterre à Southampton. Selon Duchaussoy, l’ex capitaine est motivé. « Je sais que Patrice a très envie de revenir en équipe de France. » Faut-il encore que Laurent Blanc le sélectionne…

M.A. avec J.R. et A.A.