RMC Sport

Éliminatoires Mondial 2018 : Séduisants et efficaces, les Bleus lancent leur campagne de qualification

Kévin Gameiro et Antoine Griezmann

Kévin Gameiro et Antoine Griezmann - AFP

[Fin du match]

Dominatrice, efficace et réaliste, l'équipe de France obtient un succès plus que probant face à une faible Bulgarie (4-1) au Stade de France. Surpris par l'ouverture du score d'Aleksandrov, les Bleus ont réagi de la plus belle des manières en faisant parler leur maîtrise et supériorité technique. Kévin Gameiro, auteur d'un doublé ce soir, et Antoine Griezmann ont été les grands artisans de cette première victoire dans les éliminatoires qu'il faudra confirmer lundi contre les Pays-Bas. 

[90+3']

C'est terminé au Stade de France, la France étrille la Bulgarie (4-1) et signe sa première victoire dans les éliminatoires ! 

[90+2']

Régalade avec Payet qui nous gratifie d'une roulette digne de Zizou. On t'aime Dimitri.

[90']

Trois minutes de temps additionnel sont annoncées par le corps arbitral.

[88']

Kostadinov ou pas, on va le gagner ce match. Elle est pour toi cette victoire, David Ginola.

[83']

Dernier changement effectué par Didier Deschamps. Buteur et très en verve ce soir, Griezmann sort au profit de Nabil Fekir pour les dernières minutes.

[82']

À droite, Pogba lance Gignac qui centre retrait pour Griezmann mais son centre est dévié en corner par Aleksandrov.

[81']

[78']

Oh le poteau pour Blaisou ! Dans l'axe, à l'entrée de la surface, Payet fixe la défense adverse avant de décaler Matuidi sur sa gauche. Le milieu parisien prend sa chance mais sa tentative finit sur le montant gauche de Stoyanoc. Sidibé a suivi et déclenche une frappe déviée en corner par un défenseur bulgare. 

[77']

Troisième et dernier changement pour la Bulgarie. Aleksandrov, qui avait ouvert le score, est remplacé par Nedelev.

[75']

[72']

Changement pour les Bleus. Auteur d'un doublé ce soir, Gameiro cède sa place à Dédé Gignac.

[70']

Bonne frappe de Sissoko aux trente mètres.. Stoyanov capte le cuir en deux temps et soulage les siens.

[68']

Deuxième changement opéré par la Bulgarie. Popov est remplacé par Tonev.

[67']

Encore une belle combinaison des Bleus. Sissoko sert Griezmann qui tente ensuite de servir Gameiro dans la surface mais sa passe est interceptée de justesse par un défenseur bulgare.

[64']

Domination totale des Bleus dans cette seconde période. Les soldats de Deschamps déroulent et les Bulgares sont recroquevillés dans leur camp. Le show tricolore n'est sans doute pas terminé...

[62']

Peu à son avantage ce soir comme son équipe, Marcelinho cède sa place à Rangelov pour la dernière demi-heure.

[59']

GOOOOOAL DE GAMEIRO QUI SIGNE UN DOUBLÉ ! 4-1 pour les Bleus. 

Après un joli travail de Kurzawa sur le côté gauche, Griezmann est sollicité avant de centrer en retrait à ras de terre pour Gameiro. L'attaquant des Colchoneros devance Z. Milanov et trompe Stoyanov. 

[57']

Oh la praline de Pogba ! Sur un centre de Kurzawa depuis le gauche, le ballon est repoussé par la défense bulgare. Sans se poser de question, le milieu de Manchester United reprend d'une demi-volée limpide qui flirte avec le montant gauche de Stoyanov. 

[56']

[54']

Côté droit, Payet et Gameiro combinent parfaitement mais le Réunionnais pousse ensuite trop son ballon et finit par concéder la sortie de but. Dommage car il y avait de l'idée sur cette action.

[52']

Les Bleus font toujours preuve d'allant et continuent de faire le siège du camp bulgare. Ils ne sont clairement pas rassasiés ce soir...

[51']

[49']

Légèrement excentré à gauche, Payet dépose le cuir sur la tête de Koscielny dans la surface. Le défenseur d'Arsenal croise sa tête mais ça passe à côté.

[48']

Bon, les Bleus, pas de bêtises maintenant. On donne plus d'ampleur au match et on tue définitivement le match. Histoire de bien enterrer les fantômes de 1993, hein.

[45']

C'est reparti au Stade de France ! 

[Mi-temps]

Pour revivre les vingt-sept minutes tumultueuses de Bacary Sagna, c'est par ici.

[Mi-temps]

Surpris d'entrée après l'ouverture du score bulgare sur penalty, la France s'est parfaitement reprise pour filer en tête à la pause (3-1). Dominateurs, techniquement largement au-dessus, les Bleus ont rapidement inverser la tendance grâce à des buts de Gameiro, Payet et Griezmann. Aux hommes de Didier Deschamps de continuer de faire forte impression dans le second acte. 

[45+2']

Mi-temps sifflée au Stade de France ! 

[45+2']

Pogba cherche à trouver Matuidi d'une jolie passe enroulée dans la surface, mais celle-ci est un poil trop longue.

[45']

Il y aura deux minutes de temps additionnel.

[44']

[42']

Marcelinho reste au sol quelques instants pour se faire soigner, après avoir reçu un coup involontaire de la part de Sidibé.

[40']

Oui, même les States te félicitent Grizou.

[38']

BUUUUUUUT DE GRIEZMANN ! Les Bleus prennent le large, 3-1 !

Trouvé dans l'axe, à une vingtaine de mètres, Griezmann prend sa chance à ras de terre et trompe Stoyanov, qui se couche mais ne peut empêcher le but de l'attaquant de l'Atlético Madrid. 

[35']

Dominateurs et devant au score, les Bleus maîtrisent entièrement les débats face à des Bulgares qui ne cessent de subir depuis quelques minutes.

[33']

D'une jolie talonnade depuis le côté droit, Gameiro trouve Sidibé qui s'avance dans la surface. Mais le joueur de Monaco est repris in extremis par Z. Milanov.

[31']

La mainmise des Bleus sur le match est désormais totale. Les coéquipiers de Pogba s'adonner à faire circuler le ballon patiemment pour écarter la défense bulgare.

[29']

[27']

Blessé sur sa passe décisive pour Gameiro, Sagna est contraint de céder sa place à Sidibé.

[26']

GOOOOOOOAL DE PAYET ! Les Bleus passent devant au score (2-1) !

Sollicité côté gauche, le milieu de West Hame envoie un centre dans la surface mais aucun Bleu ne parvient à reprendre le cuir. Gêné par la course de Griezmann devant lui, Stoyanov est battu et voit le ballon finir dans le petit filet opposé. 

[25']

Belle réaction de la part des Bleus qui vont désormais chercher à asseoir leur domination avec un deuxième but.

[23']

BUUUUT DE GAMEIRO ! La France égalise, 1-1 ! 

Lancé dans son couloir droit, Sagna adresse un superbe centre enroulé du droit dans la surface. Gameiro jaillit au premier poteau et décroche une tête croisée qui trompe Stoyanov, totalement impuissant. 

[20']

La France insiste beaucoup sur les côtés en sollicitant notamment les latéraux Kurzawa et Sagna, mais le bloc bulgare reste solide jusqu'ici.

[18']

Stat : La France reste sur trois défaites face à la Bulgarie en matches qualificatifs pour la Coupe du monde. Son dernier succès date du 21 novembre 1984 au Parc des Princes (1-0, but de Michel Platini).

[16']

À noter qu'il y a un Kostadinov sur le terrain. Rien à voir avec le joueur de 1993 mais on ne peut s'empêcher d'être inquiet quand on se remémore le scénario vécu au Parc des Princes...

[14']

Kurzawa et Payet combinent sur le côté gauche et trouve Griezmann qui cherche à servir Gameiro dans la surface. Mais sa passe est mal appuyée.

[12']

[10']

Les hommes de Deschamps remettent directement le pied sur le ballon et s'installent dans le camp bulgare.

[8']

Entame de match cataclysmique pour les Bleus qui vont devoir rapidement montrer un visage conquérant afin de revenir dans le match.

[6']

BUUUUT POUR LES BULGARES ! Mihail Aleksandrov s'élance et frappe à ras de terre sur la droite de Lloris. Le cuir heurte le poteau avant de rentrer.

[5']

PENALTY POUR LA BULGARIE ! Lancé côté gauche, G. Milanov se joue de Sagna dans la surface avant d'être déséquilibré par le latéral de Manchester City dans la surface. L'arbitre désigne le point de penalty sans hésitation. 

[4']

Payet se charge d'un coup franc excentré à droite mais le milieu de West Ham ne trouve pas un partenaire dans la surface.

[2']

[1']

Coup d'envoi donné au Stade de France ! 

[20h42]

Au tour de "La Marseillaise" de retentir dans l'enceinte dyonisienne.

[20h41]

Place aux hymnes. On débute avec l'hymne bulgare intitulé "Mila Rodino".

[20h40]

Les vingt-deux acteurs effectuent leur entrée sur la pelouse !

[20h20]

[20h19]

La composition de la Bulgarie.

[20h15]

Le XI de départ des Bleus.

[20h14]

[20h11]

Nommé il y a quelques jours seulement, le nouveau sélectionneur Petar Hubchev assure que le moral des troupes est bon et que ses joueurs peuvent réussir à gêner les Bleus avec un état d’esprit conquérant : « Mon rôle principal est de prendre le pouls de l’équipe, d’apprendre à la connaître. En quatre jours, je ne peux rien changer, c’est clair,. La France est favorite évidemment mais j’essaye de parler avec l’équipe et faire en sorte qu’elle donne le meilleur. Je suis optimiste, l’ambiance est bonne au sein du groupe. On ne peut pas changer grand-chose avec trois entraînements. Mais ce qui est important, c’est que le public bulgare attend beaucoup de choses de son équipe : du sérieux, un bon esprit d’équipe ».

[20h08]

Quelque peu échaudé après le nul concédé contre la Biélorussie (0-0), Didier Deschamps ne vise pas autre chose d’une victoire pour son deuxième match qualificatif pour le Mondial 2018 : « On doit prendre ce qui se présente devant nous. Déjà prendre trois points chez nous. Dans ce groupe il faudra prendre beaucoup de points pour se qualifier. C’est une longue route. Il reste neuf matchs, on est déçus du premier match mais même si on avait pris trois points, on serait dans l’obligation de gagner demain. Il y aura quand même 60 000 personnes. Peu d’équipes nationales le font. Il y aura beaucoup de supporters. Il n’y a jamais de soucis de motivation quand on joue un match de l’équipe de France. Ce n’est pas le contexte de l’Euro mais il faut s’en servir pour repartir sur de bonnes bases ».

[20h05]

Pour ce rassemblement, Didier Deschamps a réservé quelques surprises. Compte tenu des absences sur blessure de Samuel Umtiti, Adil Rami ou encore Kurt Zouma, Presnel Kimpembe (PSG) et Aymeric Laporte (Athletic Bilbao), déjà sélectionnés en Espoirs, ont été appelés pour la première fois dans les rangs tricolores. Alphonse Areola, récompensé pour son bon début de saison avec Paris, a été choisi à la place de Benoît Costil. Nabil Fekir effectue quant à lui son retour après avoir manqué le dernier rassemblement à cause d’une blessure.

[20h04]

La Bulgarie, elle, a démarré par un succès et pris la tête du groupe. Au terme d’un match spectaculaire, les hommes de Petar Hubchev se sont imposés contre le Luxembourg lors des dernières secondes grâce à une réalisation d’Aleksandar Tonev (4-3).

[20h04]

Pour leur campagne de qualification, les Bleus ont débuté plus que timidement. En déplacement en Biélorussie début septembre, ils se sont quittés sur un score nul et vierge (0-0).

[20h03]

Cette confrontation revêt toujours un aspect particulier pour les Bleus à cause du traumatisme de 1993. L’équipe de France de Gérard Houllier s’était inclinée dans les derniers instants au Parc des Princes sur un deuxième but d’Emil Kostadinov (2-1). Une défaite synonyme de non participation pour le Mondial 1994 aux Etats-Unis à laquelle l’actuel sélectionneur tricolore Didier Deschamps a d'ailleurs pris part...

[20h03]

Au nombre total de confrontations, la France et la Bulgarie comptent respectivement huit victoires chacune (4 nuls).

[20h01]

C’est la 21e fois dans l’histoire que les deux pays s’affrontent.

[20h00]

Au programme de ce vendredi soir, les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Dans le groupe A, la France reçoit la Bulgarie au Stade de France.

[20h00]

Bonsoir à tous et bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct ce match commenté !