RMC Sport

Enzo Zidane à l'abri des regards indiscrets

Enzo Zidane

Enzo Zidane - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Alors qu’il bénéficie depuis lundi d’une véritable protection rapprochée, Enzo Zidane, qui participe cet après-midi à Clairefontaine à une opposition avec les U19, a même eu droit à un huis-clos en « son honneur ».

Quand Enzo Zidane foule la pelouse de Clairefontaine, c’est presque comme si un chef d’Etat honorait de sa présence les lieux. Ce mardi après-midi, le fils de Zinedine Zidane a participé à sa première opposition au sein du groupe des U19 et, sur décision de la FFF, ce match d'entraînement a eu lieu à huis clos.

Des barrières ont été installées à une centaine de mètres du terrain. L’accès aux pelouses n’a été accordé qu’à quelques personnes triées sur le volet, dont un vidéaste de la FFF. Les abords du terrain ont été protégés par la sécurité. Bref, tout a été fait pour que personne n’assiste aux débuts d’Enzo Zidane à Clairefontaine.

Traqué comme une bête curieuse

Depuis son arrivée il y a plus de vingt-quatre heures à Clairefontaine, il faut dire que l’aîné des enfants de ZZ est traqué comme une bête curieuse, lui qui a grandi balle au pied de l’autre côté des Pyrénées. Venu par exemple assister hier après-midi à la séance des A, le jeune milieu de terrain du Real Madrid a aimanté les journalistes et éclipsé Ribéry and co. Mais, enfoui voire réfugié sous sa capuche, Zidane junior est resté impassible devant les sollicitations des médias.

En conférence de presse, Karim Benzema, un autre Madrilène, est même monté au front pour plaider sa cause : « C'est un bon joueur mais il faut le laisser tranquille. » Pas évident quand on porte un patronyme aussi prestigieux.

La rédaction