RMC Sport
en direct

Équipe de France en direct: la compo probable des Bleus face à la Bosnie

Mbappé avec Griezmann en équipe de France

Mbappé avec Griezmann en équipe de France - AFP

Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps et son capitaine Hugo Lloris participeront tous les deux à une conférence de presse ce mardi (17h), à la veille du dernier match comptant pour la qualification au Mondial 2022 contre la Bosnie (mercredi à 20h45).

La compo probable des Bleus face à la Bosnie

Didier Deschamps a fait travailler les Bleus en 4-4-2 ce mardi, à la veille du match face à la Bosnie ce mercredi soir, à Sarajevo. Avec beaucoup de retours, par rapport au déplacement au Kazakhstan dimanche (2-0). Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Presnel Kimpembe et Lucas Hernandez sont attendus en défense. Au milieu de terrain, Paul Pogba pourrait être accompagné par Adrien Rabiot, avec Kingsley Coman et Thomas Lemar (ou Ousmane Dembélé) sur les côtés. En pointe, le duo Antoine Griezmann-Kylian Mbappé. Anthony Martial, touché à un genou à Noursoultan, ne s'est pas entraîné.

La compo probable des Bleus :

Lloris - Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez - Coman, Rabiot, Pogba, Lemar (ou Dembele) - Griezmann, Mbappé 

(avec LT)

Deschamps évoque la série des Bleus à l'extérieur

"C'est une statistique plutôt positive, on fait tout pour la prolonger, c’est ce qu’il y a de mieux, mais s'il y a besoin de confirmer que l’équipe de France est compétitive depuis longtemps… même s’il y a certains résultats un peu moins bons comme l’Ukraine, il faut l’accepter. Ce contexte a plutôt tendance à favoriser les équipes qui sont, sur le papier, un peu plus faibles. Il y a aussi l’enchainement des matches. Quand on peut avoir le luxe de faire des changements… certains ne l’ont pas fait."

Deschamps ne s'inquiète pas pour Mbappé

"Il ne peut pas être satisfait de ce qu'il a fait. Il n'était pas très en jambes lors du premier match. Il était beaucoup plus en jambes contre le Kazakhstan, il a eu des occasions. Il n'a pas eu l'efficacité et lui, comme les autres, il a envie de marquer et de faire marquer. Mais non, je ne le sens pas affecté, cela arrive à tout le monde. C'est arrivé à d'autres joueurs. Je connais bien Kylian. Il peut, sur un match ou une période, avoir une période d'efficacité un peu moins bonne."

Deschamps évoque les cas Dembélé et Coman

"Ils sont un peu dans le même profil, mais pas tout à fait quand même. Ce sont des dribbleurs capables d'éliminer l'adversaire. Ousmane a la capacité de la vitesse, et d'aller un peu plus sans ballon. Il se balade un peu partout avec le Barça. Dans l'absolu, ils ne sont pas incompatibes. Kinglsey peut jouer des deux côtés même s'il en a un préférentiel, tout comme Ousmane. Mais ce n'est pas le même (rires)."

Deschamps sur l'absence de Kanté

"On sait l'importance de ce joueur. Quand il est là, je préfère l'avoir dans l'équipe et je peux vous assurer que ses partenaires aussi, par rapport à l'importance qu'il a dans le jeu et son profil... Il ne sera pas là, mais j'ai d'autres joueurs."

Deschamps ne veut pas se projeter sur la liste de l'Euro

"Je ne crois pas. Ils sont là aujourd'hui . C'est important. Ceux qui sont là sont susceptibles de faire des choses par rapport au temps de jeu qu'ils ont eu. On fera une analyse comme on le fait toujours avec mon staff technique, sur l'ensemble du stage."

Deschamps surpris par une question sur la baisse des audiences des Bleus

"Si je dois me préoccuper des audiences... Je ne regarde pas les audiences, même si on me les transmet à titre indicatif..."

Deschamps analyse la Bosnie

"On avait vu les vingt derniers matches de l'Ukraine, ils n'avaient pas joué une seule fois de la manière avec laquelle ils ont joué contre nous. Ils ont obtenu ce qu'ils voulaient obtenir. Il n'y a pas que des jeunes en Bosnie, il y aussi des joueurs exérimentés, avec des joueurs au statut de top niveau. Ils ont rajeuni l'équipe. J'ai regardé les matches de l'automne mais j'ai presque plus regardé le match qu'ils font contre la Finalnde, ne serait-ce que pour les coups de pied arrêtés. Je ferai en sorte de donner toutes les infos aux joueurs. Il faut s'attendre à tout."

Elargir la liste des joueurs pour l'Euro ?

"On peut tous avoir des idées. Le contexte fait que lorsque vous avez des joueurs positifs, ce n'est pas notre cas, tant mieux... pourquoi pas. Après, de toute façon, il n'y a qu'une instance qui décidera. C'est sûr que ça permet d'avoir plus de sécurité. Je ne m'attends pas à ce que cette règle-là soit changée à l'Euro."

Deschamps donne des nouvelles de Martial

"Anthony a un petit souci au niveau du genou, rien de décisif aujourd'hui. Il n'est pas au mieux, il ne participera pas à la séance ce soir. On fera le point demain. La blessure grave a été écartée. Le fait de voyager n'aide pas pour n'importe quelle blessure. (Pogba ?) S'il a débuté le dernier match, j'ai estimé qu'il pouvait débuter. Il est à la recherche de temps de jeu pour retrouver le rythme. Il se sent bien."

Au tour de Didier Deschamps: la Bosnie et la France sont-elles les favorites du groupe ?

"J'ajouterais l'Ukraine et la Finlande, qui nous a battu dernièrement en match amical. C'est un groupe difficile. Mais je ne vais pas dire le contraire, de par notre statut. Mais je m'attends à un match difficile. Tous les points sont importants mais il restera encore un match. Le match de demain ne sera pas décisif."

Lloris sur Maignan

"Il est toujours difficile de se projeter. Il fait partie des gardiens, avec Alphonse Areola ou Alban Lafont, et j'en oublie certainement, qui font l'actualité aujourd'hui. Il est là avec beaucoup d'envie et de motivation pour apprendre, il est très ambitieux."

Lloris

"Comme vous le dites, pour cloturer ce stage de trois matches, il faut se faire violence malgré les circonstances, les heures de voyage. Il faut finir sur une bonne note. En juin et j'espère juillet, il y aura d'autres objectifs mais il est important de terminer cette parenthèse de qualification sur une bonne note."

Quel souvenir de Pjanic ?

"J'ai connu le garçon. C'est devenu un homme depuis. Je ne suis pas surpris par sa trajectoire. C'est toujours un plaisir de le croiser sur un terrain. Il est dans une situation compliquée ces temps-ci au Barça mais on connait tous son talent et il a encore de très belles années devant lui."

Elargir la liste des joueurs pour l'Euro ?

"C'est une idée intéressante. Je pense que c'est plus une question pour les séletionneurs, mais si ça peut limiter le risque on connait tous les circonstances liées au Covid-19, ce sont des solutions à apporter. On verra ce que décideront les instances."

Lloris: "On s'attend à ce que la Bosnie réalise un grand match"

"Je crois qu'avant tout la réponse sera collective. On sera focalisé sur nous, ce qu'on doit faire avec et sans ballon. On se rend compte que le nations sont motivées à l'idée d'affronter l'équipe de france et elles sont jamais meilleures que contre les grandes nations comme l'équipe de France. On s'attend à ce que la bosnie réalise un grand match.

Ce que les Bleus devront faire dans le jeu, selon Lloris

"Il y a plusieurs choses. Avant tout, c'est d'avoir l'ambition d'aller chercher l'adversaire et ensuite c'est la façon dont on manie le ballon en mettant du rythme et de l'intensité, en créant des largeurs dans la défense adverse. Je pense que l'équipe adverse a d'autres caractériqtsiques. Il y a des joueus talentueux qui savent manier le ballon. Demain, il faudra bien gérer les temps faibles et appuyer sur nos temps forts."

Lloris identifie le danger

"Les Bosniens qui ont eu une semaine un peu moins chargée que la nôtre, ils vont démarrer très fort. On s'attend à un match compliqué, il y a de très bons joueurs en face, deux en particulier. Dzeko et Pjanic vont amener leur leadership."

Hugo Lloris est le premier à s'exprimer

" (égaler record de capes de Thierry Henry) C'est une grande fierté. Pour être honnête avec vous, au début de ce rassemblement, je ne pensais pas du tout à ces chiffres. Lorsqu'on commence une carrière, il est difficile d'imaginer autant de matches joués avec les Bleus. Je n'ai jamais pensé au record, ils sont venus naturellement."

Un nouveau match piège attend les Bleus

Après deux points abandonnés lors du match inaugural contre l’Ukraine (1-1), les Bleus ont retrouvé un semblant de normalité en dominant le Kazakhstan (2-0) au terme d'une prestation solide à défaut d'être éclatante. Dans la foulée d’un périple fatigant, l’équipe de France enchaîne mercredi contre la Bosnie avec un nouveau déplacement, toujours à l'est, pour un affrontement périlleux contre la 56e nation mondiale emmenée par ses stars vieillissantes Edin Dzeko et Miralem Pjanic. Du côté de l'équipe de France, certains joueurs abattront leurs dernières cartes avant l'Euro.

Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue sur notre site pour suivre la conférence de presse de l’équipe de France à laquelle participeront Didier Deschamps, le sélectionneur, et Hugo Lloris, le gardien et capitaine des Bleus. Les deux hommes s’exprimeront à partir de 17h à la veille d’un troisième match en huit jours contre la Bosnie (mercredi à 20h45) dans cette campagne de qualification au Mondial 2022.

RMC Sport