RMC Sport

Equipe de France: "Je ne me sens pas comme un chouchou", appuie Kanté

Kanté

Kanté - AFP

A deux jours de France-Allemagne, en Ligue des nations, N'Golo Kanté et Lucas Hernandez se présentent en conférence de presse ce dimanche à 15h30. C'est à suivre en direct sur notre site.

[16h07]

Merci à tous d'avoir suivi cette conférence de presse. Rendez-vous mardi pour France-Allemagne !

[16h05]

Et voilà ce qu'il faut retenir du passage de N'Golo Kanté :

- "Face à l'Allemagne, on a l'occasion de réaffirmer notre statut de champion du monde. Ce sera une belle confrontation."

- "J'apprécie la sympathie des supporters. Je ne me considère pas spécialement comme le chouchou. Je prends du recul. Je reste comme je suis. Et oui, j'ai répondu à l'invitation d'une famille en Angleterre. On a passé un bon moment ensemble."

[16h02]

C'est la fin de cette conférence de presse, voilà ce qu'il faut retenir du passage de Lucas Hernandez :

- "Le plus dur arrive maintenant: continuer à rester au top, continuer à être une sélection que tout le monde veut battre. Le plus compliqué dans le foot, c'est de se maintenir en haut. C'est à nous d'essayer une top sélection le plus longtemps possible."

- "Mon câlin avec un sapin après le Mondial ? "Tous les joueurs dansaient avec leurs femmes. La mienne était à Madrid. Il me fallait une compagne pour danser... donc j'ai été avec le sapin !"

- "Thomas Lemar est un très grand joueur. Il s'est très vite adapté à l'Atlético, alors que ce n'est pas facile de s'adapter dans un tel club. Antoine (Griezmann) avait eu du mal. Thomas est indiscutable. Ce n'est pas le cas en sélection, mais il donne tout. Il a une très bonne mentalité."

[16h01]

"C'est toujours particulier la sélection. On est là par rapport à notre forme. On doit toujours donner le maximum. On essaie toujours de se tenir prêt. L'arrivée de nouveaux joueurs nous permet de rester en alerte."

[16h00]

Sur sa note dans les jeux vidéo de foot

"Je connais ma note. C'est une belle note. J'aime regarder ma carte. Je joue un peu moins, mais je sais que j'ai une belle note."

[15h58]

"Je suis toujours le même, avec le même état d'esprit et la volonté de bien faire. La Coupe du monde a eu un gros impact en France. Le regard des gens a peut-être changé, ils me connaissent un peu plus."

[15h57]

Sur l'Allemagne

"On doit se préparer, car l'Allemagne est une bonne équipe. On s'attend à un bon match face à une équipe joueuse."

[15h56]

"Je reste comme je suis. Et oui, j'ai répondu à l'invitation d'une famille en Angleterre. On a passé un bon moment ensemble."

[15h55]

Statut de chouchou ?

"J'apprécie la sympathie des supporters. Je ne me considère pas spécialement comme le chouchou. Je prends du recul. Sur ma chanson ? C'est Mendy qui a modifié les paroles ! Mais je sais que je ne suis pas un tricheur au fond de moi ! Et je continue à jouer aux cartes !"

[15h54]

Sur France-Islande

"On est avertis qu'il n'y a rien de facile. On a été surpris par une bonne équipe regroupée et solidaire."

[15h53]

Sur Ndombélé

"C'est un super joueur, bourré de qualités physiques et techniques. Il mérite totalement d'être là. Il fait du bon travail avec Lyon."

[15h52]

Sur son rôle chez les Bleus

"Il y a des nouveaux qui arrivent. On essaye de bien les accueillir, de les mettre à l'aise."

[15h52]

Sur France-Allemagne

"On a l'occasion de réaffirmer notre statut de champion du monde. Ce sera une belle confrontation."

[15h51]

Sur le Ballon d'or

"C'est une belle reconnaissance d'être nommé. Ce n'est pas le plus important. Mon favori? Je pense que Modric a réalisé une bonne saison, mais ça pourrait revenir à un Français suite au titre de champion du monde."

[15h50]

Sur le statut de champions du monde

"C'est un statut à assumer. Les équipes adverses jouent contre une équipe championne du monde maintenant. Mais je pense qu'on est capables d'assumer ce statut."

[15h49]

Sur le jeu des Bleus

"Je pense qu'on est sur une continuité. On a de bonnes bases. Il faut tendre à s'améliorer, inclure les nouveaux joueurs et progresser."

[15h48]

Après Lucas Hernandez, N'Golo Kanté arrive à son tour.

[15h47]

Sur Lemar

"C'est un très grand joueur. Il s'est très vite adapté à l'Atlético, alors que ce n'est pas facile de s'adapter dans un tel club. Antoine (Griezmann) avait eu du mal. Il est indiscutable. Ce n'est pas le cas en sélection, mais il donne tout. Il a une très bonne mentalité."

[15h45]

"On a profité du fait d'être champions du monde, mais on a tous repris très vite. Moi j'ai enchaîné directement avec la Supercoupe d'Europe, puis avec le championnat. Et maintenant on enchaîne les matchs tous les trois jours."

[15h44]

Sur son câlin avec... un sapin après le Mondial

"Tous les joueurs dansaient avec leurs femmes. La mienne était à Madrid. Il me fallait une compagne pour danser ... donc j'ai été avec le sapin !"

[15h43]

Des matchs truqués dans le foot ?

"Je n'ai jamais vu ça. C'est vrai qu'il y a des risques. Ça tue le foot s'il y a des choses comme ça. Espérons qu'on en finisse avec le trucage dans le foot le plus vite possible. Mais aussi dans tous les sports."

[15h40]

Sur l'arbitrage et le VAR

"C'est bien. Ça permet d'avoir moins d'erreurs dans le foot, ça aide les arbitres qui ne sont pas des robots. Ce sont des humains. C'est très important pour le foot. Il n'y aura plus d'erreurs et c'est ce qu'on veut tous. Je pense que c'est mieux pour l'ensemble du foot, même si c'est un peu plus chiant pour le spectacle quand tu dois attendre les décisions du VAR. Mais tu seras content si tu es du bon côté du VAR et tu feras la gueule de l'autre côté !"

[15h39]

"Tous les matchs sont différents. Il y a des matchs où on sera moins bien. On veut toujours donner notre maximum. On a fait nul en Allemagne, on a battu les Pays-Bas. Et il y a eu ce nul contre l'Islande. Mais on est invaincus."

[15h38]

Sur Kimpembe

"C'est un très grand défenseur central. Il a de grandes capacités. Je m'entraîne avec de très grands défenseurs en club et en sélection, il a tout pour être l'un des meilleurs défenseurs au monde. Il est fort. Il a beaucoup de qualités: jeu de tête, il va vite, il est agressif."

[15h37]

Sur Kanté

"Attention, il est derrière toi ! (à l'attention d'un journaliste). C'est un joueur très important. Il est partout. Quand un joueur récupère 15-20 ballons par match, c'est énorme. C'est une pièce fondamentale.

[15h36]

Sur les objectifs des Bleus

"Le plus dur arrive maintenant: continuer à rester au top, continuer à être une sélection que tout le monde veut battre. Le plus compliqué dans le foot, c'est de se maintenir en haut. C'est à nous d'essayer une top sélection le plus longtemps possible."

[15h35]

"Les 23 joueurs ici méritent d'être là. N'importe qui peut être titulaire. Même s'il y a des cadres. On a un très bon groupe. Nous sommes tous des joueurs importants, on peut tous apporter quelque chose."

[15h34]

Sur les Espoirs et Ndombélé

"Tanguy vient de nous rejoindre. C'est un très grand joueur, je savais qu'il allait arriver ici. Je pense que c'est le rêve de tous les Espoirs de rejoindre les A."

[15h33]

Sur l'Allemagne

"Tous les matchs sont importants. On a pas fait un bon match. On est tombés dans un faux rythme. On était menés 2-0, on a su revenir au score. On est passés un peu à côté. On va tout donner contre l'Allemagne pour avoir un bon résultat."

[15h32]

Sur son statut de titulaire au Mondial

"Je ne savais pas que j'allais jouer. Je ne pensais même pas être titulaire. Je savais que tout se passerait en me donnant à 100%."

[15h31]

Lucas sur l'Allemagne

"L'Allemagne n'a pas eu une très belle soirée hier. Ce score leur a fait du mal. Mais ils vont arriver mardi avec beaucoup d'envie. Ils vont vouloir retourner cette situation."

[15h31]

Lucas Hernandez est arrivé

"L'Islande ? On a vu que toutes les sélections peuvent nous faire mal si on est pas à 100%. On l'a encore vu."

[15h11]

Ce que Deschamps a dit à Kimpembe

Invité ce dimanche de Téléfoot, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps est revenu sur les difficultés défensives de son équipe, jeudi dernier contre l’Islande (2-2). Notamment celles rencontrées sur cette rencontre par le Parisien Presnel Kimpembe. Il révèle ce qu’il a déclaré au jeune international français.

C'est à lire ici !

[15h09]

Bonjour et bienvenue à tous sur notre site !

A 15h30, les Bleus ont rendez-vous avec la presse. Au programme, le choc contre l'Allemagne, dans deux jours au Stade de France, en Ligue des nations.