RMC Sport

Equipe de France: Leboeuf comprend la frustration de Koscielny

Dans une interview au Canal Football Club dimanche, Laurent Koscielny a exprimé son immense déception d’avoir manqué le sacre mondial en juillet dernier avec les Bleus. Le défenseur a même avoué qu’il aurait parfois préféré "qu’ils perdent". Frank Leboeuf, champion du monde en 1998, comprend sa position.

"Moi, je peux le comprendre." Frank Leboeuf, au micro de RMC Sport, est revenu sur les déclarations de Laurent Koscielny, dimanche soir, dans le Canal Football Club. Le défenseur français avait manqué la Coupe du monde en Russie cet été, à cause d’une rupture du tendon d’Achille, survenue juste avant la compétition. Dans l’interview, il concédait que “la blessure a été dure à encaisser, la suite encore plus dure puisqu’ils ont gagné la CDM." Tout en regrettant le manque de soutien de la part de certains, en nommant Didier Deschamps.

"Ça marque à vie"

Frank Leboeuf pense que ces confessions sont légitimes: “C’est juste humain, estime le membre de la Dream team RMC Sport. On voudrait faire partie de l’aventure." D’après lui, c’est uniquement "à cause des blessures" que Koscielny et Payet "ont raté le wagon (...). "T’as envie que le temps s’arrête mais la vie continue, et ils sont devenus champions du monde sans (eux), ça doit être très frustrant", poursuit-il.

L’ancien défenseur champion du monde se souvient de l’expérience de 1998: "Je pense aux six garçons qui n’ont pas été retenus par Aimé Jacquet, ajoute Frank Leboeuf. Je pense qu’ils ont tous pensé 'ce serait bien qu’ils ne gagnent pas la Coupe du monde sinon ça va me rester en travers de la gorge'."