RMC Sport

Equipe de France: une jauge de 1.000 places face à l'Ukraine

Onze mois après, l'équipe de France retrouvera le soutien du public mercredi prochain lors du match amical face à l'Ukraine. La Fédération française de football (FFF) a annoncé ce samedi qu'une jauge maximale de 1.000 places sera mise en place pour accueillir des spectateurs.

L'équipe de France retrouve son public. Les Bleus vont jouer devant du public pour la première fois en onze mois, mercredi contre l'Ukraine, en amical au Stade de France. Un match soumis à une jauge maximale de 1.000 places, a annoncé ce samedi la Fédération française de football.

"Les autorités administratives ont fixé une jauge maximum à 1.000 places (hors professionnels accrédités pour l'organisation du match) pour France-Ukraine", a indiqué l'instance.

Mêmes conditions en prévision face au Portugal 

Le choc entre les Bleus et le Portugal, prévu dimanche dans l'enceinte dionysienne dans le cadre de la Ligue des nations, "devrait se dérouler dans les mêmes conditions de jauge et d'accueil du public, sous réserve de mesures correctives de la part des autorités", a précisé la FFF.

Les joueurs de Didier Deschamps ont effectué à huis clos leur rentrée, contre la Suède à Solna (1-0) le 5 septembre et la Croatie (4-2) à Saint-Denis trois jours plus tard. Leur dernière apparition devant des spectateurs remonte au 17 novembre 2019, en Albanie (2-0).

Jauge de 5.000 personnes pour les Espoirs

Le principe de la jauge à 1.000 personnes est appliqué dans les onze métropoles françaises passées en zone d'alerte renforcée, face à la pandémie de nouveau coronavirus. C'est notamment le cas à Paris et sa petite couronne. C'est dans ces conditions que le PSG a reçu Angers vendredi (6-1) au Parc des princes.

Strasbourg n'étant pas concerné par ces mesures, le match des Espoirs contre le Liechtenstein, comptant pour les qualifications de l'Euro-2021, est soumis à une jauge de 5.000 places, a indiqué la FFF. Le retour du public a également été favorisé par l'annonce, jeudi, de l'UEFA d'autoriser dans une limite de 30% des capacités du stade, et à discrétion des autorités locales, la présence de spectateurs pour les compétitions qu'elle organise.

AFP