RMC Sport

Portugal: le record fou que Ronaldo veut battre

Après avoir passé la barre des 100 buts avec le Portugal, Cristiano Ronaldo vise un record monstrueux avec sa sélection.

Cristiano Ronaldo réussit toujours l'exploit de pousser plus loin les superlatifs pour qualifier ses performances. Mardi, l'attaquant portugais a signé son retour en sélection d'un doublé en Suède (0-2) qui lui permet de dépasser la barre des 100 buts avec le Portugal. Il en compte désormais 101 en 165 capes. Monstrueux! Et ce n'est pas encore fini. 

A 35 ans, l'attaquant de la Juventus vise plus haut avec un objectif en tête: celui de dépasser l'Iranien Ali Daei, recordman du monde du nombre de buts inscrits en sélection (109 en 149 matchs). Avec son doublé, Ronaldo n'en est plus très loin. Il est pleinement tourné vers cet objectif après avoir atteint une première barre symbolique. "Ce sont deux buts importants car j'ai réussi à atteindre ce record que je cherchais", a-t-il confié mardi soir.

Il a égalé le record du Portugal il y a déjà 7 ans!

"Maintenant, le record... c'est pas à pas, a-t-il ajouté. Ce n'est pas une obsession, car je pense que les records ça surgit de façon naturelle." Au fond de lui, cela doit évidemment bouillir. Absent vendredi (infection au pied) pour le match face à la Croatie (4-1), Ronaldo a finalement frappé contre la Suède, le même adversaire face auquel il avait égalé, en 2013, le record de buts en sélection portugaise de Pauleta (47 réalisations), en barrage retour du Mondial 2014.

"J'avais laissé une marque la dernière fois que j'avais joué dans ce stade. Je savais que si je jouais aujourd'hui je laisserais encore ma marque, et c'est ce qui c'est passé", a-t-il souri mardi soir à Solna.

Il a désormais rendez-vous dans un peu plus d'un mois avec la Seleçcao pour un choc face à la France, au Stade de France. Un stade où il avait conquis l'Euro 2016 face aux Bleus, en se muant en deuxième sélectionneur depuis le banc. Au sein d'une équipe étincelante, il s'imagine bien se rapprocher du record en profitant du quatuor magique qu'il pourrait former avec Joao Felix, Bruno Fernandes et Bernardo Silva. L'association a tourné court mardi après la sortie de Silva après 22 minutes de jeu.

NC