RMC Sport

Euro 2013 - Boulleau : « Rester sérieuses »

Laure Boulleau

Laure Boulleau - -

L’équipe de France est déjà assurée de disputer les quarts de finale de l’Euro 2013 après ses deux premiers succès. Laure Boulleau, la latérale du PSG, savoure cette qualification mais prévient tout excès d’enthousiasme.

Vous suivez l’actualité du PSG ? Vous avez un nouveau collègue depuis quelques instants…

J’ai suivi ça heure par heure. Même si je suis en Suède, je regarde souvent ce qu’il se passe dans mon club car ça m’intéresse.

Cavani, pas mal comme recrue !

Ce n’est pas mal ! (rires)

Avec l’équipe de France, vous êtes déjà qualifiées pour les quarts de finale de cet Euro 2013. C’est rare que vous commenciez une compétition aussi bien…

Je pense que c’est la première fois. Nous sommes vraiment contentes, on commence de la meilleure des manières. Mais on sait qu’il faut faire attention à ne pas chuter rapidement. Donc on va rester sérieuses, préparer le 3e match, parce que ce n’est pas non plus un match de gala. Après, on ne connaît pas encore notre adversaire pour les quarts, mais on préparera ça aussi bien que les premiers matchs.

Revenons sur le match face à l’Espagne (1-0). Il fut plus dur que prévu ?

On s’y attendait un peu car deux jours avant elles avaient gagné contre les Anglaises (3-2), qui sont assez réputées dans le foot féminin. Et en observant les vidéos, on s’est rendues compte que c’est une très bonne équipe, même si elle a peu d’expérience. On s’en est méfiées et ça s’est senti sur le terrain hier. C’était un match disputé et difficile. Mais on a gagné et c’est bien le plus important.

La bonne nouvelle pour les Bleues, c’est la défense dont vous faites partie. Il ne peut rien arriver aux Bleues ?

Pour l’instant ça se passe bien, on ne se relâche pas, mais on a quand même pris un but (face à la Russie, 3-1). Là on va partir en réunion pour étudier le match d’hier et on va essayer de s’améliorer.

Vous regardez les matchs des autres nations favorites, comme l’Allemagne et la Suède ?

Oui, tous les soirs. Peut-être pas en intégralité, mais on les regarde.

A lire aussi :

>> Soubeyrand : « Ne pas faire la fine bouche »

>> Bini : « Cette équipe ne manque pas de courage »

>> Euro 2013 - Les Bleues dominent l'Espagne

RMC Sport