RMC Sport

Euro 2016 : le dernier match des Bleus avant la liste, ça donne quoi ?

David Villa échappe à Michaël Ciani et Julien Escudé

David Villa échappe à Michaël Ciani et Julien Escudé - AFP

L’équipe de France disputera contre la Russie, ce mardi au Stade de France, son dernier match avant l’annonce de la liste des 23 joueurs appelés à disputer l’Euro 2016 sous les ordres de Didier Deschamps. Faut-il s’attendre à une répétition générale ? Pas sûr si l’on se réfère aux quatre dernières rencontres précédant l’annonce d’une liste avant une grande compétition…

Mondial 2014 : les mêmes… à une exception près

Le 5 mars 2014, la France domine les Pays-Bas 2-0 au Stade de France grâce à Karim Benzema et Blaise Matuidi. L’équipe alignée par Didier Deschamps est exactement la même que celle qui débutera en Coupe du monde face au Honduras (3-0), à une exception près. En défense centrale, Eliaquim Mangala, qui accompagne Raphaël Varane face aux Bataves, sera remplacé par Mamadou Sakho à Porto Alegre. A noter la première sélection d’un jeune joueur prometteur, Antoine Griezmann (et aussi de Lucas Digne) ainsi que la présence de Franck Ribéry sur le banc…

La compos des Bleus :

Lloris – Debuchy, Varane, Mangala, Evra – Cabaye, Pogba, Matuidi – Valbuena, Benzema, Griezmann

Duel Van Persie-Mangala
Duel Van Persie-Mangala © AFP

Euro 2012 : les Bleus se payent l’Allemagne avec… Amalfitano

A 100 jours de l’Euro organisé en Pologne et en Ukraine, les Bleus s’imposent 2-1 en Allemagne le 29 février à Brême. Un 18e match sans défaite de rang pour l’équipe de Laurent Blanc, qui annoncera deux pré-listes avant de dévoiler le nom des 23 joueurs appelés à disputer le championnat d’Europe. Que retenir de cette ultime sélection ? La seule et unique cape de Morgan Amalfitano, entré en jeu à la place de Mathieu Valbuena. On notera aussi la présence du vice-capitaine Eric Abidal, titulaire indiscutable au poste d’arrière gauche. Le Barcelonais manquera l’Euro à cause de ses graves problèmes de santé.

La compo des Bleus :

Lloris – Debuchy, Rami, Méxès, Abidal – M’Vila, Cabaye, Nasri – Valbuena, Giroud, Ribéry

Amalfitano, Cabaye et Rami
Amalfitano, Cabaye et Rami © AFP

Mondial 2010 : l’Espagne condamne Ciani et Escudé

Après 42 ans sans succès sur le sol français, l’Espagne, au sommet de son art, s’impose 2-0 sur la pelouse du Stade de France grâce à David Villa et Sergio Ramos. Pour ce dernier rendez-vous avant l’annonce de sa liste pour la Coupe du monde en Afrique du Sud, Raymond Domenech accorde sa confiance à Michaël Ciani et Julien Escudé. Une mauvaise inspiration. Martyrisés, voire ridiculisés par les joueurs de la Roja (surtout le défenseur de Séville), les deux joueurs échapperont à Knysna. Mais ils ne reporteront plus jamais le maillot de l’équipe de France.

La compo des Bleus :

Lloris – Sagna, Ciani, Escudé, Evra – L. Diarra, Toulalan, Ribéry, Gourcuff – Anelka, Henry

-
- © AFP

Euro 2008 : Gomis, une première fatale à D.Cissé

L’ultime match amical avant l’annonce de la liste définitive pour l’Euro 2008 voit la France battre l’Equateur 2-0 au stade des Alpes, à Grenoble. Un succès acquis en seconde période grâce à un doublé de Bafétimbi Gomis, entré en jeu à la pause à la place de Djibril Cissé et qui honore ce soir-là sa première sélection en Bleu. Dommage pour l’ancien Auxerrois, muet durant les 45 premières minutes et finalement absent de la liste des 23. Idem pour Julien Escudé, Alou Diarra, Hatem Ben Arfa, titulaires face aux Equatoriens, et Mathieu Flamini, remplaçant.

La compo des Bleus :

Frey – Sagnol, Thuram, Escudé, Abidal – A. Diarra, L. Diarra, Nasri – Ben Arfa, Cissé, Anelka

Djibril Cissé non, Gomis oui
Djibril Cissé non, Gomis oui © AFP
Aurélien Brossier Rédacteur