RMC Sport

Evra, de Knysna à Clairefontaine

Patrice Evra

Patrice Evra - -

Entre le cauchemar de la Coupe du monde l’été dernier et son retour en sélection cette semaine dans le cadre des matches au Luxembourg (Euro 2012), ce vendredi et face à la Croatie (amical), ce mardi, le défenseur de Manchester United a vécu quelques moments difficiles. Mais, il n’a jamais baissé les bras.

Neuf mois se sont écoulés depuis le fiasco de Knysna. Le temps d’une grossesse. Le temps pour Patrice Evra de renaître en Bleu. Loin du bus, de Raymond Domenech et de ce brassard devenu trop encombrant. L’ancien capitaine de l’équipe de France est de retour en sélection. Un come-back qu’il doit un peu à Eric Abidal, opéré la semaine dernière d’une tumeur au foie. Et beaucoup à ses performances avec Manchester United. Impeccable sous le maillot des Red Devils, le natif de Dakar a su convaincre Laurent Blanc de faire appel à lui. Les deux hommes ont eu une discussion en tête à tête en début de semaine. Histoire de repartir sur des bases saines. « Avec Evra, les choses ont été dites. Je le connais un peu mieux. Maintenant, il faut passer aux actes », résume le sélectionneur.

Des actes que le public français attend également. Sifflé au Vélodrome le mois dernier en Ligue des champions, le latéral gauche va devoir regagner les cœurs. Une perspective qui ne semble pas l’effrayer. Il faut dire qu’Evra a une énorme confiance en lui. Une assurance qui lui a permis de rebondir alors que certains mondialistes ne s’en sont toujours pas remis. A défaut de sombrer en revenant de l’Afrique du Sud, Evra a pris encore un peu plus d’envergure au sein du vestiaire de MU. « C’est un pilier de l’équipe, assure son coéquipier Gabriel Obertan. Il met l’ambiance. Pour moi, c’est le meilleur arrière gauche du monde. C’est dommage qu’on ne soit pas conscient en France de ce qu’il apporte dans un club tel que Manchester United. » 

Sagnol : « Il a fait des erreurs »

Adoré par Old Trafford, l’ancien gamin des Ulis (Essonne) a récemment prolongé son bail de deux saisons avec les leaders de Premier League. Un signe qui ne trompe pas. « C’est un footballeur fantastique », dit de lui Sir Alex Ferguson. Reste à le démontrer à nouveau chez les Bleus. « Il a fait des erreurs, glisse l’ancien international Willy Sagnol. Ça a laissé des cicatrices. Il va falloir qu’il montre qu’il a le niveau pour revenir en équipe de France. Pour moi, il l’a. Mais il va également devoir se montrer exemplaire. » Un double défi pour « Pat » le revenant. Ancien taulier de la maison bleue, il doit désormais faire profil bas afin de se fondre dans le collectif. Sans faire de vagues. En espérant que cette deuxième vie accouche de moments plus heureux.

Alexandre Jaquin