RMC Sport

France-Islande: Griezmann et les Bleus "très fiers" de Giroud

Olivier Giroud

Olivier Giroud - AFP

Suivez en direct sur RMC Sport le match de qualification des Bleus pour l'Euro 2020. La France retrouve l'Islande au Stade de France, trois ans après leur quart de finale de l'Euro.

[23h47]

Pavard bosse ses centres... et sa spéciale
"Les centres? Vous n'êtes pas là mais en club, je travaille souvent les centres après l'entraînement quand il me reste un peu de jus. Je pense aussi à la sélection. Et cela a payé ce soir, j'espère qu'il y en aura d'autres à l'avenir. La Pavard? J'ai tenté! J'espère qu'il y en aura d'autres à l'avenir et que je les mettrai au fond."

[23h43]

Pavard "très content" pour Giroud

"Olivier est un très bon pote, un très grand professionnel, je suis vraiment très content pour lui, insiste Benjamin Pavard. Il est beaucoup critiqué en France mais il répond toujours sur le terrain. Il a réussi à s'arracher sur le but. Il pense toujours au collectif, je suis très content pour lui. "

[23h39]

Giroud dépasse Trezeguet: "On est très fiers de lui", insiste Griezmann

"Chapeau à lui, c'est un exemple. Il a toujours répondu présent, sur le terrain ou en dehors. Moi et toute l'équipe, on est très fiers de lui. On va essayer de l'amener le plus haut possible."

[23h34]

Griezmann évoque son but sur un service de Mbappé: "Avec lui, on n'est jamais surpris"

"Je savais que Kylian allait me la mettre en profondeur. Après, savoir comment... c'est lui qui gère. Il me la met parfaitement bien et cela me permet de faire ce que je préfère face au but, à savoir un piqué. Si j'étais surpris de sa talonnade? Non, avec Kylian, on n'est jamais surpris (sourire)."

[23h13]

Deschamps insiste sur la complémentarité: "Ils jouent les uns pour les autres"

"Il y a de la cohérence, des affinités techniques, de la complémentarité. Cela n'a pas toujours été le cas même si, sur le plan offensif, on était avec les mêmes joueurs. Le fait de répéter, ils se trouvent de mieux en mieux. Même si l'adversaire est resté très défensif, ce n'est pas évident de trouver les solutions. C'est une très bonne chose. Sur certains matchs, la relation entre deux peut parfois être un peu moins bonne. Mais là, ils jouent les uns pour les autres, pour faire marquer, marquer... c'est intéressant. C'est pour cela que j'ai fait le choix de remettre la même équipe. ils se connaissent, il y a des automatismes. Au delà des buts qu'on a marqué sur des actions construites, il y a cette faculté qu'on a à mettre en difficulté nos adversaire et à se créer des occasions."

[23h09]

Deschamps: "On a mis la manière"

"On avait un adversaire avec plus de répondant. On a évidemment eu le ballon mais on l'a plutôt très bien utilisé, avec de bons enchaînements. Les trois offensifs ont encore marqué donc c'est une bonne chose, salue le sélectionneur en conférence de presse. On a fait beaucoup de très bons enchaînements en restant dans la simplicité, il y avait beaucoup de fluidité. Ils ont pris beaucoup de plaisir et en ont donné aussi. Notre objectif était de prendre les six points, on a mis la manière aussi. Ce mois de mars est très positif."

[23h06]

Deschamps salue l'entente Griezmann-Mbappé

"C'est une question de complémentarité. Ils se connaissent bien. Ce n'est pas évident pour ceux qui sont sur le banc deux fois en trois jours mais il y a une question d'automatismes, d'habitude, ajoute Didier Deschamps sur M6. Quand je vois la complémentarité, notamment entre Kylian et Antoine... ça s'appelle la complicité et ça vient avec le temps. Il y a encore des chose à améliorer mais malgré tout, avec les absents et les blessés, le contrat est rempli."

[23h04]

"Contrat rempli" pour Deschamps

"On a marqué quatre buts, les joueurs offensifs ont encore marqué donc le contrat est rempli. C'est une grosse satisfaction car ce n'est jamais évident face à ces équipes regroupées, estime le sélectionneur sur M6. J'ai pris beaucoup de plaisir a voir l'équipe jouer, il y a une ambiance magnifique, au Stade de France, de plus en plus, je pense que les joueurs ont pris aussi beaucoup de plaisir."

[23h01]

Hugo Lloris salue la "simplicité" des Bleus

"C'est très positif, on a mis beaucoup d'application dans nos performances sur des matchs à notre portée, résume le capitaine sur M6. On a fait le travail, c'est très bien. Il faut continuer, c'est un très bon départ. Il y aura un déplacement en Turquie au mois de juin plutôt sympa à jouer puis d'autres à gérer. On sait qu'on est attendus partout. Avant tout, l'adversaire, c'est nous-même. Il faut mentalement aborder les matchs de la meilleure des façons, en cherchant la simplicité. Ce soir, chacun a joué pour l'équipe."

[22h56]

Olivier Giroud sur M6 :

"C’est une grande fierté sur le plan personnel. Je retiendrai surtout le bel état d’esprit, l’envie de bien jouer au ballon. Ce n’est que du bonheur. C’est un très beau rassemblement. Tout le monde est très content. On espère tous être décisif pour l’équipe. C’est très bien pour l’équipe, pour la France."

[22h53]

Paul Pogba, au micro de M6:

"Cela s'annonce bien. Deux beaux résultats, deux belles performances de l'équipe surtout. Il faut continuer comme ça. On savait qu'on allait être attendus. C'est une équipe qui ne prenait pas beaucoup de buts mais aujourd'hui on a fait le boulot. Je pense qu'on a progressé, pris de l'expérience avec la Coupe du monde. On a préparé (ce genre de match fermé), il fallait marquer un but puis rester haut, presser le ballon, rester dans leur camp. C'est ce qu'on a fait sur les deux matchs."

[90'+3]

C'est terminé ! Victoire 4-0 pour l'équipe de France !

Dernier coup franc excentré pour Lemar mais dégagé par les défenseurs islandais. Les Scandinaves étaient venus pour défendre et ont craqué au fil du match. Les Bleus ont donc marqué 8 buts en deux matchs pour un seul encaissé. C'était une belle semaine de qualifications.

[90'+1]

France-Islande continue dans l’After !

France-Islande, c'est bientôt terminé... Mais ça continue sur RMC et RMC Sport News. Les débats, les analyses, les réactions, c’est dans l’After sur RMC et RMC Sport !

>> Cliquez ici pour écouter l’After !

[90']

Dernier changement pour les Bleus : Giroud sort sous les applaudissements du public. Sissoko entre en jeu.

[89']

Frappe de Lemar plein axe... et très haut dans les airs et dans les tribunes du Stade de France.

[85']

Entrée en jeu de Kimpembé, qui va se placer côté gauche à la place de Kurzawa.

[84']

BUT !!!

Les rôles s'inversent, la conclusion est la même. Mbappé donne le ballon à Griezmann, qui fait la différence en vitesse avant de piquer son ballon devant Halldorsson. C'est magnifique et ça fait 4-0 !

[84']

BUUUUUUT ! GRIEZMANN EN AJOUTE UNE COUCHE ! 4-0 !

[80']

Premier changement de Didier Deschamps : Lemar à la place de Kanté. Place à l'attaque en fin de match.

[78']

BUT !!!

Griezmann lance le buteur parisien dans la profondeur. Mbappé ajuste facilement Halldorsson et ajoute un but à l'addition de l'Islande. Les Bleus prennent ainsi la tête du groupe H !

[78']

BUUUUUT ! MBAPPE MARQUE À SON TOUR !

[75']

Avec son but ce soir, Olivier Giroud a dépassé Trezeguet au classement des buteurs en équipe de France avec 35 buts inscrits en Bleu. Il peut désormais viser Platini... qui avait inscrit 41 buts.

[74']

BUUUUU.... refusé à Giroud ! L'attaquant était parti un tout petit peu trop tôt sur cette passe de Griezmann. Son but est annulé.

[71']

Pavard n'a pas marqué (alors que tout le monde y a cru), mais est récompensé de son bon match par cette passe décisive.

[68']

BUT !!!

Griezmann écarte le jeu sur la droite pour Pavard, qui brosse un très bon centre devant le but. Halldorsson passe au travers et laisse Giroud conclure, tranquillement, face au but.

[68']

BUUUUUUUT ! GIROUD POUR FAIRE LE BREAK ! 2-0 !

[66']

Giroud en extension !

À vingt mètres, Pogba adresse une passe piquée pour Giroud. Le buteur tend la jambe pour essayer de surprendre Halldorsson, mais le ballon ne revient pas assez vite vers le but.

[65']

Touche longue côté droit pour l'Islande

Arnason rate le ballon. Derrière lui, Kanté remise intelligemment pour Lloris.

[62']

Mbappé cherche à se retourner ballon au pied, dans la surface de réparation, mais il y a encore une fois énormément d'Islandais pour dégager le ballon.

[61']

Griezmann de peu au-dessus !

Le champion du monde repique dans l'axe, balle au pied, et cherche le bon moment pour frapper au but. Le ballon lui échappe finalement légèrement et part au-dessus du cadre.

[57']

PAVAAAAAARD, LA DEUXIÈME !

Corner, second poteau, reprise. Vous connaissez l'histoire. Le ballon part tout droit, comme à la belle époque. Mais cette fois-ci, le ballon rase le poteau du mauvais côté.

[56']

Côté gauche, Matuidi tente de centrer. Il est contré et obtient un corner pour la France.

[54']

Cette deuxième mi-temps ne repart pas de façon très convaincante. Les Islandais ne semblent pas pouvoir faire beaucoup mieux et se contentent de résister aux attaques des Bleus.

[51']

Premier avertissement de la soirée contre Bjarnason, après une nouvelle faute sur Giroud.

[49']

Mbappé en contre-attaque !

Dans la foulée, Mbappé fait la différence par sa vitesse et fixe la défense islandaise, avant de chercher Giroud dans la profondeur. Le buteur est marqué de près et ne peut pas récupérer le ballon.

[48']

La frappe de Bjarnason !

Le tir est vicieux et retombe juste devant Hugo Lloris. Le gardien de l'Equipe de France ne prend pas de risque et se contente de repousser le ballon.

[46']

C'est reparti au Stade de France. Les Islandais vont-ils essayer d'aller chercher le point du nul ?

[45'+1]

Portion congrue de temps additionnel, assez logiquement. M. Kovac renvoie les 22 joueurs aux vestiaires et les Bleus mènent 1-0, grâce à une tête de Samuel Umtiti.

[45']

Les Bleus conservent le ballon et font face à un bloc très compact de l'Islande. Le 1-0 à la pause semble suffisant pour les Scandinaves.

[42']

Pas encore buteur ce soir, Kylian Mbappé s'offre au moins un record avec ce match : il est le plus jeune joueur à atteindre les 30 sélections.

[41']

DEUXIÈÈÈÈME POTEAU ! PAVARD ! La volée de l'extérieur du pied !

Ce n'est pas la soirée des remakes. Umtiti a marqué de la tête, mais Pavard ne trouve lui pas le cadre.

[40']

Pavard dédouble à droite...

et récupère une passe bien dosée par Mbappé le long de la ligne de touche. Le centre du défenseur de Stuttgart manque ensuite de précision.

[38']

Gudmundsson repart en contre-attaque

Trop seul, il finit par perdre ses appuis et rend le ballon aux Français, au niveau de la surface d'Hugo Lloris.

[36']

Le coup-franc excentré pour l'Islande

Sigurdsson envoie un ballon vicieux au milieu de la surface de réparation. Varane dégage et Gudmundsson n'ose pas frapper de volée. Les Bleus s'en sortent bien.

[34']

Frappe de Mbappé !

De l'extérieur de la surface, le Parisien se met sur son pied droit et frappe en puissance. C'est à côté du but.

[32']

Centre fort de Mbappé...

Il n'y a personne devant le but, si ce n'est Halldorsson. Ballon capté facilement par le gardien islandais.

[31']

Pavard cherche Giroud dans le dos des défenseurs

Le joueur de Chelsea est signalé hors jeu pour la deuxième fois du match.

[29']

C'est l'heure de la ola en l'honneur des champions du monde, alors que les Islandais portent le ballon et tentent d'imprimer leur rythme.

[26']

Les Islandais tentent de partir en contre-attaque. Umtiti vient faire faute pour couper l'action, avant une main de Varane. Les Bleus ne prennent pas de risque.

[24']

La frappe de Mbappé... trop croisée !

Les Bleus font le siège de la surface de réparations des Islandais, sans trouver d'ouverture. Le centre de Kurzawa passe devant le but jusqu'à Pogba, qui remet pour Mbappé. D'un coup de rein, l'attaquant fait la différence et frappe... juste à côté.

[21']

Gudmundsson fauché par Kanté

Le milieu de terrain français est très en retard et tacle par derrière l'ailier islandais pour stopper sa course. Pas de carton jaune pour cette fois.

[19']

Centre de Matuidi... dans les bras d'Halldorsson, alors que la différence avait été faite côté gauche.

[17']

La claquette d'Halldorsson !

Le gardien de l'Islande se déploie pour sortir une jolie tête de Giroud dans la surface. Le corner ne donne rien pour les Bleus ensuite.

[13']

BUT !!!

Umtiti de la tête pour ouvrir le score ! Sur un centre rentrant de Mbappé, le défenseur central est à la réception au point de penalty. Il dévie le ballon juste de ce qu'il faut pour tromper le gardien islandais : 1-0 pour les Bleus !

[13']

BUUUUUUUUUUUT ! LA SPECIALE UMTITI ET LA DEMARCHE QUI VA AVEC !

[11']

Mbappé arrache un corner

Avec un contre favorable, Mbappé sème la zizanie dans la défense de l'Islande et obtient finalement un corner.

[8']

La passe de Griezmann vers Matuidi

En pivot, l'attaquant contrôle et passe dans son dos, de volée. Mais Matuidi ne parvient pas à prendre possession du ballon...

[6']

Mbappé met d'ailleurs un peu de temps à se relever sur le bord du terrain après un contact rugueux. Le buteur revient finalement sur le terrain.

[5']

Les Islandais n'hésitent pas à aller au contact et lancent les champions du monde sur un gros défi physique.

[3']

Les Bleus s'installent dans le camp des Islandais et cherchent Mbappé dans la profondeur. Mais la défense de Ragnar Sigurdsson est impeccable, debout. Le Parisien ne peut pas tirer au but.

[1']

C'est parti au Stade de France !

[20h42]

Après l'hymne islandais, place à la Marseillaise.

[20h39]

Les Bleus entrent sur la pelouse du Stade de France !

[20h32]

Gagner par trois buts d'écart ?

Pour être premier du groupe ce soir, la France devra réussir un grand match. Car plus tôt dans la soirée, la Turquie n'a fait qu'une bouchée de la Moldavie (4-0) et pointe devant avec 6 points et une différence de buts de +6.

[20h23]

La France aime affronter l'Islande

Si les Bleus restent sur un match nul 2-2 en octobre dernier contre les Islandais, le bilan de la fédération bientôt centenaire est très positif : 13 matchs pour 0 défaite (et 4 nuls seulement).

[20h12]

Jean-Michel Larqué : "Pavard n'est pas un arrière droit. Il le sait, il l'a dit. Il fait une saison très compliquée. Didier est en train de racler les fonds de tiroir à droite et à gauche. On est champions du monde mais il y a des postes où on n'est pas très riches".

[20h10]

Franck Leboeuf sur la composition qui ne change pas : "Quand on a la chance, on ne se plaint pas de jouer deux matchs de suite. Si Didier (Deschamps) sent qu'ils peuvent enchaîner, alors je le suis."

[20h06]

[19h58]

La Turquie vient de s'imposer facilement contre la Moldavie (4-0) avec des buts de Kaldirim (24e), Tosun (26e, 53e), Ayhan (70e). Les joueurs de Senol Gusen sont leader du groupe avec deux victoires, sic buts marqués et aucun encaissé. L'équipe de France doit répondre ce soir car il faudra se déplacer en Turquie lors de la 3e journée (8 juin).

[19h48]

L'arrivée des Bleus au Stade de France.

[19h37]

Le sélectionneur suédois de l'Islande Erik Hamren fait quatre changements par rapport à l'équipe victorieuse en Moldavie (2-0). Ingason, Magnusson, Sigurjonsson et Gudmundsson entrent dans le onze.

La composition de l'Islande : Halldorsson - Saevarsson, Ingason, Arnason, Sigurdsson, Magnusson - Bjarnason, Gunnarsson (cap.), Sigurjonsson - Gudmundsson, Sigurdsson.

[19h34]

Comme attendu, Didier Deschamps reconduit exactement la même équipe victorieuse en Moldavie (4-1).

La composition des Bleus : Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Umtiti, Kurzawa - Pogba, Kanté - Mbappé, Griezmann, Matuidi - Giroud. 

[19h19]

Hugo Lloris en conférence de presse : "L'Islande est une équipe très athlétique, très forte sur les coups de pied arrêtés et sur les touches en phase offensive. Mais tout dépend de nous. Si on les laisse espérer, il peuvent nous faire douter. Mais si on joue à notre niveau, ce sera difficile pour eux."

[19h14]

Kylian Mbappé présente le maillot que l'équipe de France va porter ce soir.

[19h05]

Depuis 1957, la France et l'Islande se sont rencontrés 13 fois. Jamais les Bleus n'ont perdu dans cette confrontation. En 1998, les champions du monde avaient concédé le match nul en septembre pendant les Eliminatoires de l'Euro 2000. En quarts de finale de l'Euro 2016, les Bleus avaient explosé les Islandais (5-2). En match amical en octobre dernier, ils avaient concédé le match nul (2-2) avec un CSC islandais à la 86e et un penalty de Kylian Mbappé à la 90e. C'était chaud.

[18h56]

Les dernières informations sur la composition des Bleus.

[18h50]

L’Euro 2016 avait consacré le quart de finaliste surprise islandais… et son incroyable public, à la relance du clapping disparu. Audiences folles, pourcentage record de supporters: l’Islande avait fait fort. 

[18h39]

Le maillot anniversaire des Bleus est prêt dans les vestiaires du Stade de France.

[18h36]

A l'occasion du centenaire la FFF, les Bleus porteront un maillot collector, ce lundi soir contre l'Islande (20h45) lors des éliminatoires de l'Euro 2020.

[18h28]

Lors de son premier match, l'Islande s'est imposée en Andorre (2-0). C'était la première victoire sur les 15 derniers matchs. L'équipe a notamment terminé bon dernier de son groupe de Ligue des Nations derrière la Suisse et la Belgique, prenant 13 buts et n'en marquant qu'un seul.

[18h23]

Emmanuel Petit (Team Duga) : "Je veux parler de Kylian Mbappé. Je comprends que les footballeurs soient obnubilés par leurs statistiques, ils ont des contrats et veulent marquer l'histoire du football… mais sur l’action avec Blaise Matuidi, il s’en prend à lui parce-qu’il tente sa chance. Tu ne peux pas en vouloir à Matuidi ! D’ailleurs, Blaise lui a répondu. Je n’ai pas aimé la réaction de Mbappé. Cela fait suite à pas mal de réactions qui m’agacent."

[18h20]

Christopher Dugarry (Team Duga) : "J’attends Layvin Kurzawa et Benjamin Pavard. Il a de la place pour faire de bons centres. Layvin Kurzawa a envie de montrer. Je suis ravi de voir qu’il est à 100% de ses possibilités. Il a de la chance d’être appelé après si peu de matchs. C’est eux que je vais regarder en particulier."

[18h16]

Christopher Dugarry (Team Duga) : "Si l'équipe de France met les mêmes ingrédients que contre la Moldavie, sur l'intensité et l'agressivité, elle va progresser. Il faut se donner des objectifs. C'est possible et elle progressera. Il faut accumuler de la confiance. Touts les matchs sont intéressants. Certes, on a peu de chance de se régaler, mais il y a des choses à faire".

[18h13]

Emmanuel Petit (Team Duga) : "Quand tu es champion du monde, tu as un statut à conserver, à justifier. Tu ne peux plus tomber dans la banalité et la médiocrité. Les Islandais, on sait ce qu'ils sont capables de faire. L'équipe de France est attendue et cela doit permettre de progresser".

[17h49]

Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre le nouveau match des Bleus, sur la route des qualifications pour l'Euro 2020. Après la Moldavie (1-4), les champions du monde doivent se frotter à l'Islande pour assurer une place en tête du groupe H. Coup d'envoi à 20 h 45 ce soir !