RMC Sport

France-Portugal : Cristiano Ronaldo encense Varane

Cristiano Ronaldo à la lutte avec Raphaël Varane

Cristiano Ronaldo à la lutte avec Raphaël Varane - AFP

Après la défaite du Portugal face à l’équipe de France samedi (1-2), Cristiano Ronaldo a encensé Raphaël Varane ce dimanche en conférence de presse. Pour le double Ballon d’Or, son coéquipier du Real Madrid a « tout pour devenir l’un des meilleurs à son poste ».

Cristiano Ronaldo, partout où vous allez, les gens veulent vous voir, vous toucher… Qu’est-ce que ça fait d’être une telle star dans le monde entier ?

C’est bien. Je me sens très heureux de ça. Je suis fier que les gens apprécient mon travail, la façon dont je joue. Oui, c’est ça, je me sens vraiment très fier. Bien évidemment, les gens aiment l’ensemble de la sélection du Portugal. Le Portugal, ce n’est pas que Cristiano Ronaldo, mais de nombreux bons joueurs. Mais je ressens vraiment l’attention que me portent les gens. Et plus particulièrement ici, à Paris. C’est aussi parce qu’il y a beaucoup de Portugais ici. Partout où je vais, les gens m’accueillent très bien. Cela me donne encore plus de motivation et d’envie pour travailler. Merci à tous.

Qu’avez-vous pensé de votre duel avec Raphaël Varane ?

Pour moi, il a tout pour devenir l’un des meilleurs à son poste. Il est jeune, il n’a que 21 ans. Mais il est rapide, joue juste. Il est sûr. Et c’est un très bon mec. Il aime apprendre, notamment aux côtés de Ramos ou Pepe. Il peut beaucoup apprendre de ces deux joueurs qui sont parmi les meilleurs au monde. Je pense qu’il a tout pour devenir l’un des meilleurs. Je l’aime beaucoup. Hier (samedi), il a tellement bien joué. D’ailleurs, il joue toujours bien et juste. 

Et comment avez-vous vécu votre duel à distance avec Karim Benzema ?

Karim a bien joué. Il a marqué. Je suis content qu’il ait marqué. C’est un véritable but d’attaquant. Je ne suis pas content parce qu’il a marqué contre le Portugal, mais parce que ça va lui donner encore plus de motivation pour le Real Madrid. Ça va donner de la confiance à Karim, à Bale et moi car nous jouons tous les week-ends ensemble. 

Pierrick Taisne