RMC Sport

Keown : « Anelka a vraiment dû être touché »

-

- - -

Martin Keown, ancien joueur d'Arsenal où il a côtoyé Nicolas Anelka pendant deux ans (1997-1999), est aujourd'hui consultant pour la BBC. Il a accepté en exclusivité pour RMC Sport de s'exprimer sur l'affaire Anelka et la déroute des Bleus.

Martin Keown, qu'avez-vous pensez de l'affaire Anelka ?
Evidemment, j'ai été très surpris qu'il ait été renvoyé chez lui. C'était un joueur très agréable. Une personne timide. Il n'a jamais été agressif. Mais il a réagi aux propos de l'entraîneur. Il a vraiment dû être touché par ces mots parce que cela ne lui ressemble pas. Il y a certainement eu des antécédents entre lui et Domenech. C'est sa première Coupe du monde. Il s'est peut-être senti comme le bouc-émissaire. Il a réagi et il s'est fait virer. C'est dommage. Lorsque vous êtes professionnel, il faut savoir maîtriser ses nerfs. Malheureusement tout est sorti dans la presse. Si ça n'avait pas été le cas, il serait peut-être encore là et il n'y aurait peut-être pas eu d'effet négatif sur le groupe. Je suis sûr qu'aujourd'hui, ils sont tous très mal et vraiment déçus de ce qu'ils ont montré durant cette Coupe du monde.

Le comportement d'Anelka est-il inacceptable ?
Non. Je ne sais pas comment s'est déroulée cette affaire. Ce que je dis c'est que je connais sa personnalité. C'est vraiment inhabituel qu'Anelka réagisse de la sorte. Le sélectionneur a vraiment dû être en colère pour le faire sortir de ses gonds car c'est quelqu'un de très calme, dans son coin, qui a réalisé une super saison. Je pense qu'il y a beaucoup de frustration chez les joueurs français car ils n'ont pas pu exprimer leur talent. Ils ont fait de la figuration. On a également connu ça en Angleterre. L'équipe de France a touché le fond.

Que pensez-vous de l'élimination des Bleus ?
Ce sont tous des joueurs de grande classe. On va maintenant entamer un processus de reconstruction. Ils ont annoncé le nom du nouveau sélectionneur avant le Mondial. Du coup, je pense que Domenech a perdu le respect de ses joueurs. Ils doivent maintenant relever la tête. On sait que le nouveau sélectionneur, Laurent Blanc, va faire du bon boulot et qu'il aura le respect de ses joueurs, élément déterminant pour pouvoir regagner la Coupe du monde.

KB et LB