RMC Sport

La folle journée de Ribéry

Franck Ribéry

Franck Ribéry - -

Pour son grand retour à Clairefontaine, le milieu de terrain du Bayern a vécu des heures intenses. Arrivé sur place dès dimanche, il s’est expliqué devant la presse pour la première fois depuis la Coupe du monde. Avant d’être applaudi par les spectateurs à l’entraînement.

Présent à Clairefontaine dès la veille au soir (il en a profité pour regarder OM-PSG avec le staff), Franck Ribéry est arrivé décontracté et souriant en conférence de presse ce lundi. Il était près de 16h30. Mais au fond de lui, le milieu international devait bouillir. Il devait languir aussi, neuf mois après sa dernière déclaration publique à la presse française, de s’expliquer. D’autant que Laurent Blanc l’avait incité à le faire la semaine passée lors de leur entrevue à Munich. « Y’a du monde aujourd’hui. Quel accueil », a lancé la star bavaroise avant de commencer sa conférence de presse en lisant quelques mots du communiqué qu’il avait au préalable transmis aux nombreux journalistes présents. Un communiqué où il explique en substance avoir beaucoup souffert de l’acharnement des médias et des attaques qu’il a subies, tout en s’excusant de son comportement.

Dans les douze minutes d’une conférence aussi intense que rapide, Ribéry a notamment évoqué ses relations avec Yoann Gourcuff. La cohabitation entre les deux hommes sous le maillot tricolore n’a jamais été d’une totale sérénité, c’est un euphémisme. A la Coupe du monde, ils ne se parlaient d’ailleurs pas, même s’ils n’en sont jamais venus aux mains, contrairement à des rumeurs persistantes. « Je ne comprends toujours pas comment des choses comme ça ont pu être écrites sur Yoann et moi, a déploré le natif de Boulogne-sur-Mer. Je n’ai jamais eu de problèmes avec lui. » Avant de se faire plus précis sur leur différend. « J’ai discuté avec lui pendant la Coupe du monde. Ça ne m’a pas plu qu’on me fasse passer pour le méchant et lui pour le malheureux. Ce que j’attendais de lui à l’époque, c’est qu’il fasse un démenti de ce qui était paru dans la presse. Il ne l’a jamais fait. Ce n’est pas grave. Mais je ne vais pas vous mentir, j’aurai une discussion avec lui. »

A. Diarra : « « C'est très bien que Franck s'explique avec Yoann »

Interrogé sur le sujet, le capitaine des Bleus, Alou Diarra confie qu’il aurait lui aussi une discussion dans les prochains jours avec Franck Ribéry. « C'est très bien que Franck s'explique avec Yoann. C'est une très bonne initiative de sa part. S’il y a des choses à régler, il faut les régler. Il faut repartir sur des bases saines. C'est bien qu'il y ait ce genre d'explications. Il n'y aura plus de non-dits et on pourra avancer », assure le Girondin.

Bakary Sagna a trouvé pour sa part que « Ribéry comme Evra étaient naturels. L’atmosphère était détendue. On est très heureux que Franck soit revenu à son meilleur niveau. On a besoin d’un joueur comme ça. » C’est en marchant aux côtés de son ami Karim Benzema et de Yann M’Vila que le joueur du Bayern s’est rendu à son premier entraînement. Une séance où il a été applaudi par le public présent et lors de laquelle il s’est montré très détendu. Au contraire de Gourcuff, un peu plus effacé. La discussion entre les deux hommes sera sans doute constructive. Au « Château », tout le monde semble en tout cas ravi du retour de « Ti’Franck ». En débarquant ce lundi matin à Clairefontaine, Philippe Mexès s’est même amusé à scander le nom de Ribéry devant les journalistes. Comme si rien ne s’était passé.

M.B