RMC Sport

La Réunion pour les Bleus, c’est (presque) tout bon

Un temps évoqué comme une piste possible en vue d’un stage préparatoire avant le Mondial 2010, l’Ile de la Réunion devrait bien accueillir les Bleus en juin prochain. Alain Boghossian, qui vient de clore trois jours de visite auprès des installations du pays, l’a confirmé aux médias réunionnais.

« On a vu l’enthousiasme des Réunionnais à l’idée d’accueillir l’équipe de France, a confié l’adjoint de Raymond Domenech au quotidien réunionnais Clicanoo. C’était la chose la plus importante. Un autre élément primordial pour nous était d’avoir à disposition des pelouses de qualité pour les entraînements. Toutes les conditions sont réunies pour que les Bleus se déplacent à la Réunion. Au bout de 72 heures, partout où on est passé, on a senti que l’équipe de France pourrait venir ici pour effectuer un match de préparation pour le Mondial 2010. On va attendre les garanties nécessaires concernant les changements de pelouse, de vestiaires pour pouvoir confirmer notre venue. La décision ne sera prise que début janvier. » Le 2, très exactement, date du prochain conseil fédéral de la FFF. Si ce déplacement venait à se confirmer, les Bleus devraient arriver le 1er juin. Ils affronteraient la Chine le 4 ou le 5 avant de s'envoler pour l'Afrique du Sud.

Joint par RMC Sport, le président de la Ligue de football réunionnaise, Yves Etheve, confirme que « toutes les conditions sont réunies » pour que cette solution soit retenue. Trois sites pourraient accueillir les Bleus : Saint-Denis, Saint-Paul et Saint-Pierre, qui a le plus de chances d’être retenu. Il faudra cependant refaire la pelouse, augmenter la capacité du stade pour la porter à 12 000 places et répondre aux normes de la Fifa pour pouvoir accueillir la Chine. Aucun souci en ce qui concerne les hôtels. Par ailleurs, les installations du Creps de la baie des Cafs, en altitude, seraient parfaites pour l'équipe de France.

Par ailleurs, Alain Boghossian est reparti par un vol au départ de l'île Maurice mais n'a pas prospecté là-bas. Selon Etheve, quoiqu'il arrive, les Bleus n'iront pas à Maurice.

La rédaction