RMC Sport

La vie sans Gourcuff et Ribéry

En l'absence du milieu de terrain bavarois, ainsi que de Gourcuff, Raymond Domenech va revoir ses plans.

En l'absence du milieu de terrain bavarois, ainsi que de Gourcuff, Raymond Domenech va revoir ses plans. - -

Privé de ses deux éléments offensifs majeurs, Raymond Domenech doit trouver des solutions pour battre les Iles Féroé, samedi, puis l’Autriche, mercredi. Nos experts, Eric Di Méco, Luis Fernandez, Jean-Michel Larqué, eux, ont déjà tranché. Ils prônent l’offensive !

Même si, avec les Féroé et l’Autriche, les Bleus ne rencontrent pas deux sélections majeures, l’absence de Yoann Gourcuff et Franck Ribéry ne sera pas facile à compenser. Loin de là. Gourcuff est le meneur des Bleus titulaire depuis un an et demi. Quant à Franck Ribéry, même s’il revient d’une période difficile, il s’est souvent mué en sauveur décisif comme le rappelle ses buts face à la Lituanie, à l’aller et au retour (victoire 1-0 les deux fois). « De toute façon, on sait qu’on ne peut pas faire du poste pour poste, souligne l’ancien latéral gauche de l’OM, Eric Di Méco. Il n’y a aucun joueur dans la sélection qui puisse jouer dans le registre de Gourcuff. Il faudra de toute façon changer de système. »

Pour nos experts, exit le 4-2-3-1, le passage en 4-4-2 semble donc acquis. En défense, « pourquoi pas un Jérémy Toulalan en défenseur central ? » s’interroge Jean-Michel Larqué. Dans ce puzzle, Luis Fernandez prône le changement tactique au milieu de terrain. « Dans l’animation, sur ce genre de match, un garçon comme Lassana Diarra peut jouer seul récupérateur, comme Essien devant la défense avec Chelsea, juge l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain. Tu mets Diaby comme à Arsenal, quand il joue à côté de Fabregas. C’est un joueur qui participe et amène offensivement. »

« Lassana Diarra seul récupérateur »

Eric Di Méco acquiesce. « Raymond Domenech reste très attaché à ses deux milieux de terrain défensifs : Lassana Diarra et Jérémy Toulalan. Même si, je préfèrerais voir à côté de Diarra un joueur qui se projette vers l’avant comme Abou Diaby ou Benoît Cheyrou qui n’est pas dans la sélection ». Jean-Michel Larqué va plus loin et aimerait voir un joueur plus attaquant dans l’âme, redescendre à un poste de milieu de terrain « très offensif » en pensant à Anelka.

En ce qui concerne l’animation offensive, tous sont du même avis. Deux joueurs font l’unanimité : Florent Malouda et Sidney Govou. Le Blues de Chelsea et le capitaine lyonnais sont les joueurs idéaux pour occuper les couloirs. Selon l’ancien Marseillais, le premier le mérite pour son « bon début de saison » et parce qu’il « est le seul à pouvoir jouer sur le côté gauche ». Quand à Govou, juge Di Méco, « il est en plein bourre ». Son but magnifique face à Lens (2-0) en championnat le prouve.

Plus que des noms, nos spécialistes notent l’importance de bien « écarter le jeu ». Jean-Michel Larqué aimerait que les attaquants viennent « donner un coup de main au milieu ». En tout cas, Luis Fernandez l’a promis avec sa composition, le succès est assuré : « Si avec ça, tu n’en mets pas quatre ou cinq, j’arrête de parler de football ! »

Paul Basse