RMC Sport

Larqué : « Evra n'est pas un leader »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

Pour Didier Deschamps, Patrice Evra semble incontournable dans le couloir gauche de l'équipe de France. Un avis que ne partage pas Jean-Michel Larqué, critique à l'égard du latéral de Manchester United.

S'il n'a disputé que 15 rencontres de Ligue 1, Lucas Digne s'est montré séduisant avec le Paris Saint-Germain. Pour autant, il ne semble pas encore en mesure de s'adjuger le poste de latéral gauche, que Didier Deschamps destine à Patrice Evra. Un choix qui ne va pas nécessairement de soi selon Jean-Michel Larqué.

« Evra n'est évidemment pas indiscutable en Bleu. Mais personne ne l'est. Sera-t-il titulaire lors du premier match de la Coupe du monde ? Je dirais oui. Dire qu'il est indiscutable, serait faire fi de la concurrence d'une part, et ce serait également oublier que s'il a des qualités, il a aussi des défauts. Et ces défauts semblent assez importants pour qu'on ne les élude pas d'un revers de la main. J'essaie d'approfondir un peu et de voir sur la durée, ce dont il est capable sur la durée en bien et en moins bien. »

« Il faut arrêter avec cette histoire de meneur d'hommes »

Selon le membre de la Dream Team RMC Sport, le statut de leader, qui permettrait à Patrice Evra de perdurer chez les Bleus, est un leurre : « Il faut arrêter avec cette histoire de meneur d'hommes. Il a pris la parole un jour à la mi-temps contre une équipe très moyenne, la Biélorussie. On a l'impression que c'est le Messie qui a atterri dans le vestiaire de l'équipe de France. On ne parle pas des jours où il n'a pas parlé et où il ne s'est rien passé en seconde période. Il n'est pas leader. S'il l'a été, il ne peut plus l'être. Si ça avait été un leader du charisme de Didier Deschamps ou Laurent Blanc en 1998-2000, ou de Zinedine Zidane en 2006, on le saurait. On ne serait pas à la recherche de leader. » 

A lire aussi :

>> EN IMAGES : LE FEUILLETON ZIDANE AU MONDIAL 2002

>> LE CAS RIBÉRY VA-T-IL CRISPER LES BLEUS ?

>> POUR UNE FOIS, LA BELGIQUE Y CROIT

Jean-Miche Larqué