RMC Sport

Les Bleus encore en danger

-

- - -

Sur une série de trois défaites consécutives, l’équipe de France affronte la Belgique ce mercredi à Bruxelles (21h). Un match amical face à une équipe redoutable, qui surfe sur une dynamique opposée à celle des Bleus.

L’Espagne, l’Uruguay, le Brésil… Et maintenant, la Belgique ? C’est tout ce que veut éviter Didier Deschamps. Après trois défaites consécutives face à des sélections qui font référence, l’équipe de France passe un nouveau gros test ce mercredi à Bruxelles (21h), pour son match de rentrée. Tout sauf une partie de plaisir, tant Français et Belges sont sur une dynamique opposée. Deuxième de son groupe de qualification pour la Coupe du monde 2014, l’équipe de France n’a plus goûté à la victoire depuis bientôt six mois (3-1 contre la Géorgie, le 22 mars). Première et invaincue dans son groupe, la Belgique reste quant à elle sur cinq victoires d’affilée et sa dernière défaite remonte à novembre 2012 (2-1 en Roumanie).

« Il n’y a qu’à regarder les résultats. Il y a aussi le ranking FIFA (la Belgique est 10e, la France 23e, ndlr) mais sur les dernières années, l’équipe de Belgique a été beaucoup plus performante que l’équipe de France», souligne Didier Deschamps, qui cherchera avant tout à préparer au mieux les matchs qualificatifs de septembre, en Géorgie et Biélorussie (6 et 10 septembre). « Ce qui est important pour moi, évidemment, c’est toujours le résultat, mais c’est aussi de nous remettre sur la bonne route par rapport à ce qui nous attend en septembre, ajoute le sélectionneur tricolore. On a très mal fini la saison. On remet les compteurs à zéro pour retrouver beaucoup d’envie, de détermination et d’enthousiasme. »

Abidal : « Ne pas prendre ce match à la légère »

Face à la génération dorée belge, emmenée entre autres par Vincent Kompany, Marouane Fellaini et Eden Hazard, les expérimentations ne devraient donc pas être nombreuses côté français. Pour son retour en sélection, qu’il n’avait plus fréquentée depuis Allemagne-France en février 2012 (1-2), Eric Abidal sera très probablement titulaire en défense centrale. Egalement de retour après une absence longue de plus d’un an, Samir Nasri devrait avoir du temps de jeu. Tout comme Geoffrey Kondogbia, qui honore sa première convocation. Muet en sélection depuis 1082 minutes, Karim Benzema essaiera quant à lui d’enfin stopper cette série noire.

Car match amical ou pas, les joueurs de l’équipe de France pourraient bien jouer gros sur la pelouse du Stade du Roi Baudoin, à un an de la Coupe du monde, qu’ils espèrent tous disputer. « L’objectif est de gagner. Ça arrive dans une période assez compliquée mais on sera prêt. On a tous envie de redémarrer la saison du mieux possible », avoue Hugo Lloris. « Tous les matchs servent de référence, lance Eric Abidal. Il ne faut pas prendre ce match à la légère, au contraire. On a peu de temps pour travailler, il faut surtout être efficace. » Lors de la dernière confrontation entre les deux nations (0-0 en novembre 2011), le Monégasque était présent. Il se souvient sans doute qu’après ce match nul, les Bleus avaient enchaîné avec quatre victoires consécutives.

A lire aussi :

- EN IMAGES : ces Diables Rouges qui font trembler l'Europe

- Kondogbia, un été à toute vitesse

- Deschamps : « Je n’ai que des problèmes ! »

Alexandre Alain avec JRe et JS et JBO