RMC Sport

Les mauvais comptes des Bleus

Les marques qui ont misé sur l'équipe de France vont payer le revers des Bleus

Les marques qui ont misé sur l'équipe de France vont payer le revers des Bleus - -

Sportivement, l’équipe de France a touché le fond face au Mexique (0-2). Qu’en est-il des sponsors qui ont misé sur elle ?

Les joueurs tricolores ont sombré et perdu toutes leurs illusions en Afrique du Sud. Ce ne sont pas les seuls ! Dans leur sillage, les partenaires des Bleus affichent la mine des mauvais jours. TF1, diffuseur exclusif des matches de l’EDF, est l’autre grand perdant de la compétition. « TF1 est l’acteur qui est très clairement le plus impacté par ce fiasco. Les pertes vont se chiffrer en dizaine de millions d’euros », prévient Frédéric Bolotny, économiste du sport. Et d’ajouter : « En 2006, TF1 est à peine arrivée à équilibrer ses comptes alors que la France s’était hissée jusqu’en finale. » Devant les piètres résultats des Bleus, personne n’a envie d’afficher les couleurs de son équipe de cœur. « L’impact pour Adidas, équipementier des Tricolores, en termes d’images est certainement un peu plus fort que pour d’autres sponsors, annonce Bolotny. Bien évidemment, il y a moins de ventes de maillot et Adidas risque de rater sa sortie avec les Bleus (Nike va devenir le nouveau sponsor maillot dès 2011, ndlr). »

Alors que beaucoup essayent de chiffrer les pertes engendrées par cette élimination, quasi inévitable, dès le premier tour de la Coupe du monde, des petits malins avaient parié sur cette déroute. Carrefour et Planète Saturne. L’offre était simple. Les deux enseignes s’engageaient à rembourser leurs clients qui avaient acheté une télévision en cas de sacre des Bleus, le 11 juillet au soir. Miser sur une débâcle française était la bonne option ! Le groupe Carrefour est pourtant un des partenaires et sponsors principaux des Champions du monde 98. Depuis, Carrefour refuse de répondre aux sollicitations de la presse. « Suite aux différentes polémiques qui ont été lancées, nous avons décidé de ne plus nous exprimer », a simplement confié Eric Marchyllie, en charge du sponsoring. Les supporters sont écœurés par les prestations des Bleus, les sponsors font leurs comptes et l’équipe de France repart de zéro.

Carine Galli