RMC Sport

Lloris : « Le bilan est très bon »

Hugo Lloris

Hugo Lloris - -

Malgré le match nul et vierge face à l’Uruguay hier au Havre, le capitaine de l’équipe de France s’est montré plutôt satisfait de cette première sortie sous l’ère Didier Deschamps.

Hugo, quel est votre sentiment après cette rencontre ?

Ce n’est jamais facile de préparer un match en trois jours. Mais on a rendu une bonne copie, il y a eu de bonnes choses, même si on aurait préféré gagner ce match pour vraiment bien débuter. Au niveau de l’état d’esprit, c’était très bon, et au niveau de la qualité du jeu fourni, c’était intéressant. Même si on aurait préféré être encore un peu plus percutant dans les 35 derniers mètres et avoir une étincelle pour ouvrir la marque.

Y avait-il de la déception dans le vestiaire ?

On aurait préféré gagner, c’est sûr. Mais c’est une grande équipe en face, ils sont quatrièmes au classement FIFA, ce n’est pas n’importe qui. On sait que c’est une équipe très défensive, qui a la culture de la gagne et de la défense. Ils l’ont montré ce soir. Il y avait très peu d’espaces et on n’a pas su trouver la solution pour marquer, même si on a eu quelques occasions. Leur gardien a fait ce qu’il fallait.

Le bilan de ce rassemblement est-il bon ?

Le bilan est très bon. Les trois jours se sont bien passés. On a conclu ce mini-stage avec un bon match et maintenant on va continuer à avancer dans notre préparation dans nos championnats respectifs pour être vraiment prêts pour les matchs de qualification à la Coupe du monde au mois de septembre (en Finlande et face à la Biélorussie, les 7 et 11 septembre, ndlr). 

« On a fait ce qu’il fallait »

Comprenez-vous les sifflets du public à la fin du match ?

Les supporters ont été présents du début jusqu’à la fin et les sifflets sont arrivés pour montrer le mécontentement par rapport au résultat. On peut comprendre l’impatience autour de l’équipe de France mais on n’y peut rien. Au niveau de l’état d’esprit et du jeu, on a fait ce qu’il fallait. On va essayer de continuer sur cette voie-là pour remplir nos objectifs en qualification de Coupe du monde.

Quelles différences avez-vous notées entre le management de Didier Deschamps et celui Laurent Blanc ?

On ne va pas rentrer dans un jeu de comparaisons mais ils sont de la même génération. Le coach a un palmarès qui parle pour lui, tant comme joueur que comme entraîneur. C’est quelqu’un d’important et les joueurs sont à l’écoute. On a tous envie de suivre le chemin du succès. On compte sur lui et il compte sur nous.

Propos recueillis par Christophe Lecuyer, au Havre