RMC Sport

Masseglia : « Dire qu’Escalettes a tout décidé est un raccourci »

Le président du CNOSF prend la défense de son homologue de la FFF, Jean-Pierre Escalettes

Le président du CNOSF prend la défense de son homologue de la FFF, Jean-Pierre Escalettes - -

Alors qu’il doit recevoir ce lundi le président de la LFP Frédéric Thiriez pour parler de la piètre élimination des Bleus au Mondial et de ses conséquences sur le football français, le président du CNOSF Denis Masseglia estime que la Fédération Française de Football et son président Jean-Pierre Escalettes ne sont pas les principaux responsables de ce fiasco. « Il y a une situation de gouvernance qui était la même il y a quatre ans avec le même président et le même sélectionneur ! Et personne n’en parlait à l’époque parce que la France était finaliste du Mondial, explique M. Masseglia dans Le Parisien. Seuls les joueurs ont changé depuis. Ce qui veut dire que les systèmes ne sont jamais que ce que les hommes en font. On est en train de détourner l’attention sur un problème qui peut-être existe, mais il faut prendre du recul, analyser à froid. On ne doit pas agir dans l’émotion. (…) Qu’il faille réfléchir à la gouvernance, évidemment. Mais la mettre au cœur du débat, ce n’est pas logique. Le choix de maintenir le sélectionneur a été voulu par les joueurs et le DTN (Gérard Houllier) quand même ! Dire que le président a tout décidé est un raccourci. »