RMC Sport

Norvège-France (Espoirs) : le fiasco des Bleuets

Chris Mavinga

Chris Mavinga - -

L’équipe de France Espoirs manquera l’Euro pour la quatrième fois consécutive. Affligeants, les Bleuets ont sombré ce mardi en Norvège, s’inclinant 5-3 en barrage retour et tombant dans le piège de Drammen.

Terrible. Pour cette génération, cette Fédération et cette Direction technique nationale. Pour l’image du foot français, aussi. Les Espoirs ne disputeront pas l’Euro 2013 en Israël. Ce sera la quatrième fois consécutive que les couleurs bleu-blanc-rouge seront absentes du grand rendez-vous des meilleures pousses du Vieux Continent, après 2007, 2009 et 2011. La faute au naufrage des Bleuets ce mardi à Drammen, en Norvège, en barrage retour. Sur une pelouse synthétique rendue glissante par la pluie, les joueurs d’Erick Mombaerts ont sérieusement dérapé pour finalement s’incliner 5-3 et dire au-revoir à l’Euro. Leur victoire 1-0 au Havre vendredi dernier et leur minime sursaut des dernières minutes ce mardi restent largement insuffisants au regard de leur désastreuse défaillance.

Car après 27 petites minutes de jeu, l’essentiel est en effet déjà fait… Les Bleuets sont menés 3-0 à cause d’errements défensifs incroyables et d’une fébrilité dramatique face au jeu direct des Norvégiens. Il est alors impossible de croire que ces joueurs-là ont régné de main de maître sur la phase de groupe, avec sept victoires en huit matchs. Chris Mavinga et Eliaquim Mangala, notamment, rivalisent de médiocrité et Ali Ahamada constate les dégâts. Josuha Guilavogui, au bout d’un contre, parvient quand même à stopper l’hémorragie et à réduire, un peu, l’écart (3-1, 28e). Mais tous les supporters français, médusés devant une telle performance, replongent vite dans l’incrédulité après le repos.

Lacazette voit rouge

Un nouveau tacle manqué par Eliaquim Mangala dans la surface amène le quatrième but norvégien (4-1, 57e). Le défenseur du FC Porto enchaine par une incompréhension avec Ali Ahamada, qui relance dans les pieds de Jo Inge Berget. Le lob de ce dernier, facile, finit dans les filets (5-1, 66e) et la honte envahit le camp français. Alexandre Lacazette est exclu pour un coup de tête (86e), juste après avoir marqué (5-2, 84e). Peut-être a-t-il ressenti le besoin de rajouter une touche personnelle à ce fiasco… Plus courageux, Antoine Griezmann, entré en jeu à la 64e minute, ramène les Espoirs à un but de la qualification d’une frappe du gauche (5-3, 87e). Mais les Norvégiens tiennent jusqu’au bout et infligent à l’équipe de France Espoirs une élimination en forme d’humiliation. Et dire que le sacre mondial des moins de 17 ans féminines avait redonné le sourire à la FFF le week-end dernier…

LP