RMC Sport

Quelle équipe pour les barrages ?

-

- - -

Dans un mois, la France jouera en barrages son billet pour la prochaine Coupe du monde. Oui mais avec quelle équipe ? Les derniers matches des Bleus ont permis à certains d’entre eux de marquer des points. Revue d’effectif.

Gardiens : Lloris devrait garder la main
Le 9 septembre dernier, Hugo Lloris voyait rouge contre la Serbie (1-1). Mercredi soir face à l’Autriche (3-1), l’ancien Niçois n’est pas irréprochable sur le but de Janko, car c’est lui qui repousse la frappe d’Hoffer dans la course de l’attaquant de Salzbourg. Néanmoins, cela ne devrait pas remettre en cause sa place de numéro un chez les Bleus. Steve Mandanda n’a pas vraiment eu l’occasion de gagner des points lors de la balade tricolore face aux Féroé (5-0).

Défenseurs : Gallas - Abidal, c’est du solide
Solide en Serbie (1-1) et serein face aux Iles Féroé (5-0), le duo formé par William Gallas et Eric Abidal tient à peu près la route. Les autres postulants n’ont pas convaincus. Escudé s’est mis hors-jeu tout seul face à la Roumanie (1-1), Mexès, après des débuts d’éliminatoires calamiteux, a disparu de la circulation. Boumsong est blessé. Seul Squillaci, convaincant lorsqu’on fait appel à lui, peut venir enrayer cette dynamique. Sur les flancs, Patrice Evra et Bacary Sagna paraissent intouchables.

Milieux : Le mystère Ribéry
A la récupération, les prestations mitigées d’Alou Diarra et de Moussa Sissoko face aux Autrichiens ne bouleverseront pas la hiérarchie. Jérémy Toulalan et Lassana Diarra sont indéboulonnables. Le suspense se situe devant. Henry à gauche et Gourcuff dans l’axe, reste désormais à déterminer l’identité du milieu offensif droit. Le rôle semble dévolu à Franck Ribéry. L’ancien Marseillais ne cache pas sa préférence pour le couloir gauche. Mais le Munichois souffre chroniquement d'une tendinite au genou depuis le début de saison. Il sera d'ailleurs probablement forfait mercredi prochain en Ligue des Champions face à Bordeaux. Un programme spécifique de reprise va être mis en place par le staff médical du Bayern Munich. S'il est guéri d'ici les barrages, Ribéry évoluera à droite du 4-2-3-1 établi par Raymond Domenech. Son rival le plus crédible, Sidney Govou, n’a pas convaincu face à l’Autriche. Tout le contraire de Florent Malouda. Très remuant, le joueur de Chelsea postule à une place de titulaire. A gauche, lui aussi…

Attaquants : Anelka en pole
Titulaire à quatre reprises lors des cinq derniers matches des Bleus, André-Pierre Gignac brille par son efficacité. Le Toulousain est non seulement en pleine forme (trois buts lors de ses deux derniers matches) mais il dispose de la confiance du sélectionneur. Exceptionnel face à la Serbie (1-1), Nicolas Anelka reste néanmoins en pole position. Karim Benzema, excellent face à l’Autriche (3-1), a marqué des points. Enfin !

Notre équipe probable :
Lloris – Sagna, Gallas, Abidal, Evra – Toulalan, L.Diarra – Ribéry, Gourcuff, Henry – Anelka.

La rédaction - Alix Dulac (RMC Sport)