RMC Sport

Rémy : « Je ne vais pas faire le difficile »

Pas rassuré par le voyage en avion vers les Iles Féroé, deux ans après le trajet très mouvementé des Bleus vers Torshavn dont il a eu des échos, Loïc Rémy est prêt à affronter sa crainte pour le plaisir de porter le maillot tricolore.

Loïc Rémy, comment abordez-vous cette rencontre aux Iles Féroé ?
Ça reste un match piège même s’ils sont derniers du groupe et qu’ils sont costauds défensivement. Ce ne sera pas une tâche facile. Il faudra montrer d’entrée qu’on est présent. On sait que ce ne sera pas une partie de plaisir. A nous d’afficher clairement nos ambitions et de nous mettre à l’abri rapidement. Si on est tous concentrés, je pense qu’il n’y aura pas de soucis.

Que connaissez-vous de cette équipe ?
Ce n’est peut-être pas l’équipe la plus redoutable mais ce sont des équipes très dures à manier, surtout à domicile où ils vont nous imposer un gros impact physique. Il faut passer par ce type de rencontre pour se forger un caractère. Je suis très content d’être ici et je ne vais pas faire le difficile.

Craignez-vous le voyage jusqu’à Torshavn ?
J’ai très, très peur de l’avion. Moins le vol sera long et mieux ce sera. A ce que j’ai compris, c’est un tout petit aérodrome et on fera avec. Mais si on pouvait éviter les heures d’avion supplémentaires, ce serait bien. Je suis un peu frileux en avion mais quand c’est pour venir en sélection, il n’y a pas de problème. D’autant qu’au vu des blessures, si j’ai l’occasion de jouer, ce sera avec plaisir. Quand on arrive chez les Bleus, on n’a qu’une envie, c’est de montrer ce qu’on sait faire.

Clément Zampa