RMC Sport

Sissoko : « Le Mondial ? Je rêve d’aller au bout »

Moussa Sissoko

Moussa Sissoko - -

Invité de Luis Attaque, Moussa Sissoko a évoqué ses objectifs pour la fin de saison : être performant avec Newcastle pour assurer sa place au Mondial 2014 au Brésil, où le milieu de terrain ambitionne tout simplement de soulever la coupe.

Moussa, avez-vous senti un groupe naître lors de la victoire des Bleus en barrage retour du Mondial 2014 contre l'Ukraine (3-0) ?

Ce match a été un déclic pour l’équipe. Certes, c’était compliqué (après la défaite 2-0 à l’aller, ndlr) mais ça nous a fait du bien. On a pris conscience de nos qualités. Si on travaille tous ensemble, on pourra faire de belles choses. On a une belle équipe de France, à l’image de ce dernier match. On est passé par des moments difficiles mais on a réussi à se qualifier pour le Brésil. On est très content et on va essayer de faire de notre mieux là-bas.

Pensez-vous que ce groupe peut-être ambitieux au Brésil ?

C’est vrai que, quand on voit le groupe, on a toutes les chances de passer le premier tour (contre la Suisse, le Honduras et l’Equateur, ndlr). Ça ne va pas être facile mais si on met tous les ingrédients de nos côtés, on peut y arriver. Ce sont des matches que l’on doit prendre au sérieux. En tant que joueur, mon rêve est d’aller au bout. Le premier objectif est de sortir des poules, puis il faudra gagner match après match. On sait que notre équipe est composée de très grands joueurs et ça va dépendre que nos performances. Pour le moment, on a des fins de saison à préparer avec nos différents clubs. Chacun travaille bien de son côté. Mais au moment de la liste définitive, il faudra vraiment travailler tous ensemble correctement pour les premiers matches de préparation et pour le jour J.

« Les places sont très chères »

Depuis qu'il est sélectionneur, Didier Deschamps vous a toujours sélectionné. Seriez-vous déçu de ne pas être retenu pour cette Coupe du monde ?

Oui, je serais déçu de ne pas aller au Brésil. C’est le rêve de tous les joueurs de participer à une Coupe du monde. J’ai envie de faire partie de cette aventure là et il faut que je persévère en club. Je pense qu’il a confiance en tous les joueurs qu’il appelle. Mais c’est vrai qu’il sait que je suis un joueur polyvalent. En contrepartie, c’est à moi de tout faire pour ne pas le décevoir quand il fait appel à moi. Les places sont très chères. L’objectif, pour moi, va être de continuer à faire de bonnes performances lors de cette deuxième partie de saison avec Newcastle. Je vais tout mettre de mon côté pour. J’essaie de me préparer au mieux. J’ai toujours rêvé de porter les couleurs de la France. Aujourd’hui, j’en ai l’occasion. A moi de tout donner pour réaliser mon rêve.

Ces dernier temps, on a remarqué un désamour des supporters pour l'équipe de France. Est-ce cette reconquête fait partie de vos objectifs ?

Oui, c’est un objectif. Depuis pas mal de temps, le rapport entre l’équipe de France et les supporters est très délicat. Au cours du match retour face à l’Ukraine, je pense qu’on a déjà un peu reconquis la confiance du peuple français. Ça va être à nous de continuer comme ça et d’avancer tous ensemble pour réaliser de grandes choses.

A lire aussi :

>> Le Riomètre du 20 janvier

>> Coupet : « Griezmann a droit à une deuxième chance, mais… »

>> L'actualité des Bleus

Luis Attaque