RMC Sport

Euro 2016 : Metz renonce... et s'attire les foudres de son club

-

- - -

La municipalité de Metz a décidé de ne plus être ville remplaçante à l’organisation de l’Euro 2016. Metz aurait pu suppléer, le cas échéant, d’éventuelles villes faisant défection. Le maire, Dominique Gros (PS) avance que le soutien de l’Etat ne serait plus assuré, qu’il y a moins d’engouement autour de cette candidature et que la facture a augmenté.

Bernard Sérin, président du FC Metz, pense que Metz passe à côté d’une chance extraordinaire de rénover le vétuste stade Saint-Symphorien. Il souhaite aussi remettre en cause la convention qui lie le club à la mairie concernant l’utilisation du stade et qui oblige le FC Metz à verser 1,3 million d’euros annuel à la mairie.