RMC Sport

Benzema : « Se racheter ! »

Karim Benzema

Karim Benzema - -

Symbole d’une équipe de France totalement hors du coup face à la Suède (0-2), Karim Benzema est conscient des lacunes affichées par les Bleus. Mais le Madrilène ne désespère pas et espère une réaction d’orgueil contre l’Espagne.

Est-ce la France qui a mal joué ou la Suède qui était un cran au-dessus ?

Il ne faut pas se voiler la face : on est tombé sur une équipe plus forte que nous. Ils nous ont dominé tout le match. On n’a pas été bon que ce soit collectivement ou individuellement. Maintenant, il va falloir se reposer pour enchaîner contre cette équipe d’Espagne. Si on regarde le match de ce soir, il n’y a pas photo. Individuellement, on n’était pas prêts. Il ne faut pas se cacher, il ne faut pas inventer d’histoires. A part, le gardien qui a fait des bons arrêts, le reste, on n’était pas dedans.

Quel est le sentiment qui prédomine ?

Sur le match de ce soir, c’est la déception. Après, on peut se consoler avec la qualification derrière en quart de finale mais on voulait gagner et terminer premier. Si on veut continuer à faire quelque chose dans cet Euro, on ne peut pas reproduire le même match qu’aujourd’hui. Après, ça fait partie du foot, ça arrive. J’espère que l’on va gommer les erreurs que l’on a faites aujourd’hui et se racheter !

Comment expliquez-vous votre manque d’efficacité personnelle ?

J’ai tenté, je me suis fait contrer. Je ne vais pas penser à chaque fois, à marquer ce n’est pas forcément ce qu’il me passe par la tête. Ce qu’il me passe par la tête, c’est être bon, avoir des ballons, créer des espaces, des choses comme ça. Il y a des moments où tu marques, des moments où tu ne vas pas marquer pendant dix matches et où tu vas marquer pendant dix matches. L’essentiel, c’est qu’à chaque fois, il faut se battre et faut être présent sur le terrain. Après, les actions, elles arrivent quand on me fait des passes.

Propos recueillis par JR, JS et PT à Kiev