RMC Sport

Bulgarie: Balakov, qui n'avait pas entendu les cris racistes, démissionne

D'après les informations de Sky Sports, Krasimir Balakov, le sélectionneur de la Bulgarie, a démissionné. Le technicien avait fait polémique après avoir affirmé ne pas avoir entendu les cris racistes de certains supporters à l'encontre de joueurs anglais, lundi dernier.

La Bulgarie est dans la tourmente. Ce vendredi, Sky Sports News annonce que Krasimir Balakov a démissionné de son poste de sélectionneur national, tout comme précédemment le président de la Fédération bulgare de football, Borislav Mihaylov, ainsi que son comité exécutif.

Le Premier ministre bulgare était intervenu

Mardi, le Premier ministre bulgare, Boyko Borissov, avait demandé à Mihaylov de se retirer, ce que le principal intéressé avait alors accepté de faire. Par crainte d'ingérence politique, le premier vice-président de la BFU, Yordan Letchkov, n'avait pas accepté cette démission. Toutefois, ce vendredi, Mihaylov a renouvelé sa demande.

Lundi soir dernier, dans le cadre des qualifications à l'Euro 2020, le pays accueillait l'Angleterre, à Sofia. Et si les Three Lions se sont très largement imposés au final (0-6), cette rencontre a été interrompue à deux reprises, pour des cris racistes et des saluts nazis à l'encontre de joueurs noirs de la sélection anglaise.

A l'issue du match, la polémique n'avait pas désenflée lorsque Krasimir Balakov avait assuré ne rien avoir entendu, dans une interview accordée à Sky Sports News, mais s'excuserait auprès des joueurs visés si l'UEFA prouvait plus tard qu'il y avait eu des abus.

Désormais, le football bulgare se voit amputé d'une grande partie de ses dirigeants, que ce soit au niveau national, mais également international.

MM