RMC Sport

Daniel Riolo: "Les Bleus avec le cœur et c’est tout !"

Daniel Riolo

Daniel Riolo - DR

Après la victoire sur l'Allemagne (2-0), retour sur la qualification des Bleus pour la finale de l’Euro …

1/0 à la pause ! La France a mené 1/0 ! Le foot est capricieux, étrange. Comment les Bleus ont-ils pu mener 1/0 après avoir reçu une telle leçon technico-tactique ? Un corner, une main allemande, un fait de jeu et un peno. Mener 1/0 en ayant fait aussi peu, rien, c’est hallucinant. On a déjà vu des hold-up, mais celui-là, c’est les égouts de Nice et le Glasgow/Londres réunis.

Après 5 minutes étonnantes d’intensité, un pressing fou et un tir mou de Griezmann, les Bleus ont reculé. Les Allemands ont confisqué le ballon, l’ont fait tourner et ont donné la leçon. Devant sa surface, l’équipe de France semble là pour retarder l’échéance. Les Bleus tournent en bourrique. Payet ne sait plus comment il s’appelle et ressemble au joueur d’avant Bielsa. Matuidi, Sissoko sont les plus en vus, les travailleurs !

Le braquage

Ozil se balade entre les lignes, où il veut. Kimmich joue ailier droit, Hector ailier gauche. Partout les Allemands sont supérieurs. Mais ils ont un défaut. Le manque de 9. Muller décroche, propose un jeu d’appui, de remise, mais pas de profondeur.

Ce manque d’avant-centre empêche les champions du monde de conclure, d’être plus concret. A 0/0, les Allemands ont beau écraser le match, ils restent à la merci d’un fait de jeu. Le braquage arrive juste avant la pause. Griezmann marque le peno. Sur cette première période, c’est le seul Français à avoir le niveau d’un tel match.

Une baston

Ce 1/0, il faut donc le gérer. Les Allemands n’ont jamais été mené. Deschamps va-t-il sortir Payet pour Kanté ? Non, pas tout de suite. Malgré un match catastrophique, Payet revient.

Les Allemands reprennent la possession du ballon. La France est parti pour faire un match défensif, pour livrer une baston, attendre un contre, jouer les 10 dernières minutes dès la 50è !

Moi, la blague du « cul de Deschamps », ça me fait sourire, mais faut vraiment croire à ça ? Bon, quand Boateng se blesse tout seul, il y a de quoi au moins douter.

Les Allemands sans solution

Les Bleus ne font rien. Si j’ai trouvé le jeu des Portugais dégueulasse, là il y a match. Il y aura peut-être match d’ailleurs, en finale.

Les Allemands tournent autour de la surface, mais les Bleus sont tellement bas que les occasions sont rares. C’est un autobus ! Löw lance Götze à la place d’un milieu, Can. Mais il manque toujours un 9. Les centres ne trouvent personne.

Griezmann est énorme

Les Bleus blindent encore un peu et Kanté remplace un Payet transparent et surtout dangereux tactiquement.

Dans cette seconde période, les Bleus livrent un match plein de courage. A défaut de proposer un jeu cohérent, ils se battent. Et à force de se battre, ils vont profiter d’un ballon mal négocié, d’une boulette défensive. A l’arrivée, c’est encore Griezmann qui est là pour marquer. Ce joueur est énorme. Il sent le foot, les coups. 6 buts dans une phase finale, c’est rare !

2/0 ! Les Bleus dominent l’Allemagne 2/0. C’est assez incroyable, mais la France est en finale.

Le foot est à un tournant. Après les belles années espagnoles et allemandes, voilà le temps du courage, du football de rue. L’Atletico, Leicester, et dans cet Euro, la France et le Portugal. Le moins fort bat le plus fort avec du courage, du travail. C’est la tendance.

>> Retrouvez les notes des Bleus par ici

>> Les top et les flops du match c'est par là