RMC Sport

Euro 2016 : ce qu’il s’est passé dans le vestiaire et à l’hôtel des Bleus après l’Allemagne

DOCUMENT RMC SPORT. Après leur qualification pour la finale de l’Euro 2016 jeudi soir à Marseille, les joueurs de l’équipe de France étaient heureux mais déjà concentrés sur le dernier rendez-vous dimanche contre le Portugal. Plongée dans les coulisses des Bleus.

Quand les Bleus entrent dans le vestiaire du Vélodrome jeudi soir, après avoir écarté l’Allemagne en demi-finales de l’Euro 2016, ni cris, ni scènes de liesse. Les joueurs ont exprimé leur joie sur la pelouse. Quand il entre dans le vestiaire, le capitaine Hugo Lloris, si timide d’habitude, lâche : « Alors, on est là ou pas ? ». Didier Deschamps prend la parole, les mots sont forts : « Vous écrivez l’histoire, fermez le livre dimanche de la plus belle des manières. Restez concentré, l’objectif c’est dimanche ».

A lire aussi : Evra-Pogba, le duo complice et déjanté des Bleus

Patrice Evra, le cadre de cette équipe de France, enchaine. Il demande du calme à ses coéquipiers : « On n’a encore rien fait. Les Allemands, c’était une étape. Dimanche, on devra changer notre destin ». « Les gars, dimanche, on joue une finale et on gagne contre le Portugal » poursuit Blaise Matuidi, l’infatigable milieu de terrain, déterminé. Les Bleus sont heureux. Antoine Griezmann, auteur d’un doublé, est au septième ciel. Lui qui pleurait en 2014, après la défaite face à ces Allemands au Brésil, lance fièrement des « On est chez nous, on est chez nous ».

Les Bleus retrouvent leurs familles, la plupart sont là, pendant quelques instants. Il y a des larmes chez certains proches. Didier Deschamps vient récupérer les joueurs, un par un. « Dimanche, on a un match à jouer, tous au dodo », demande le sélectionneur. Les Bleus prennent ensuite la direction de leur hôtel. Dans le bus, Paul Pogba entonne « J’ai déconné » de Keblack, avec Patrice Evra. A l’intérieur, personne ne dort, les Bleus enchainent les pas de danse.

A lire aussi : les Bleus accueillis par des fumigènes et un clapping à Clairefontaine

Une petite bière aromatisée pour certains joueurs

Le sélectionneur avait acté le fait de rester à Marseille pour optimiser la récupération. Dans leur hôtel luxueux situé sur la corniche de Marseille, les Bleus se retrouvent dans les chambres. Certains passent entre les mains des kinés, pour soigner quelques petits bobos, tard dans la nuit. C’est le moment pour les joueurs d’avoir un peu de tranquillité, de sérénité. Ils ont même droit, pour certains, à une petite bière aromatisée, histoire d’oublier l’eau et les boissons énergisantes.

Les Bleus veulent alors profiter de chaque instant. « On avait envie de vivre ensemble chaque moment. C’est rare. Même si on était fatigué, on n’allait pas se coucher direct », confie l’un des membres des Bleus. Chaque joueur de l’équipe de France s’est couché avec le sentiment du devoir… qui n’est pas encore accompli.

dossier :

Euro 2016

Mohamed Bouhafsi