RMC Sport

Euro 2016 : Cristiano Ronaldo, des larmes à la folie

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo - AFP

Blessé et sorti en larmes de la pelouse du Stade de France, Cristiano Ronaldo a vécu la fin de la finale de l’Euro 2016 dans un état second, jusqu’à la délivrance avec le triomphe du Portugal.

Personne ne vit un match de football aussi intensément que Cristiano Ronaldo. Lors de cette finale de l’Euro 2016, le Portugais est passé par tous les états. De la souffrance et même de la détresse d’abord, lorsqu’après un contact avec Dimitri Payet, il dû se résoudre à laisser ses partenaires après seulement 25 minutes de jeu. En larmes et sur une civière.

Un cauchemar éveillé. « C’était un moment compliqué, confiera-t-il après au micro de BeIn Sport. Je voulais aider le Portugal mais j’ai eu des douleurs. J’ai pris un coup, je suis sorti, j’ai essayé de revenir mais j’ai senti que le genou était en train de gonfler. Je n’y arrivais pas. J’avais très mal. »

« C’est un trophée pour tous les Portugais »

La fin de cette finale, Ronaldo l’a traversée dans un état second au bord de la touche. Intenable, survolté et angoissé, il a passé la plupart du temps à suivre comme une ombre son entraîneur et, à travers de grand gestes, à hurler des consignes à ses coéquipiers comme si sa vie en dépendait.

CR7 s’agrippera et secouera même méchamment le technicien lusitanien, aussi surpris qu’apeuré par la rage de son joueur. Et puis, il y aura enfin la délivrance au coup de sifflet final, à la mesure du calvaire vécu durant 120 minutes. « Ce n’était pas vraiment la finale que je souhaitais mais je suis très heureux, savoure CR7. C’est un trophée pour tous les Portugais. Je suis très content et très fier. » Ça s’est vu.

A lire aussi>> Euro 2016, finale Portugal-France : la mère de Cristiano Ronaldo se fâche

A lire aussi>> Euro 2016, Griezmann : "Il n’y a pas de regret"

A lire aussi>> Euro 2016 : l’entrée d’Eder, le poteau de Gignac, la blessure de Ronaldo... les tops et flops de la finale Portugal-France

dossier :

Euro 2016