RMC Sport

Euro 2016 : la femme de Vardy, qui était à Marseille, en colère

Jamie Vardy, l'attaquant de l'Angleterre

Jamie Vardy, l'attaquant de l'Angleterre - AFP

Après avoir assisté à Angleterre-Russie samedi à Marseille (1-1), la femme de Jamie Vardy a fait part de sa colère sur les réseaux sociaux, dénonçant l’utilisation de gaz lacrymogène sans raison.

Une trentaine de blessés, l’un dans un état critique. De graves incidents ont émaillé le premier match de l’Euro 2016 à Marseille ce samedi, entre l’Angleterre et la Russie. Les proches des joueurs qui étaient au Vélodrome ont donc assisté à tout cela. Alors que Joe Hart a demandé aux siens de rester dans le stade par sécurité à l’issue de la rencontre, la femme de Jamie Vardy a quant à elle dénoncé l’utilisation de gaz lacrymogène sans raison sur les réseaux sociaux.

A lire aussi >> Les affrontements de Marseille en questions

A lire aussi >> Euro 2016 : des échauffourées au Vélodrome, une bagarre à Nice

"C’était horrible et injustifié"

"Ça doit être la pire expérience de ma vie sur un match à l’extérieur, a tweeté Rebekah Vardy. Gazés sans raison, parqués et traités comme des animaux ! Choquant ! Je l’ai vu de mes propres yeux. Je ne peux pas commenter des choses que je n’ai pas vu mais ce dans quoi que je me suis retrouvée, c’était horrible et injustifié. Et ça s’est produit avant même le coup d’envoi." Relancée par un journaliste anglais, elle a ensuite rajouté une couche : "C’est un fait ! Ils ont fermé les portes, donc les fans ne pouvaient pas passer, et ensuite ils nous ont gazés !"

A lire aussi >> Euro 2016 : Turquie-Croatie, un match à risque aujourd’hui à Paris