RMC Sport

Euro 2016 : Thomas Müller, le règne total ?

Thomas Müller, la star de la Mannschaft

Thomas Müller, la star de la Mannschaft - AFP

Décisif lors du rendez-vous planétaire en 2014, brillant avec le Bayern Munich, Thomas Müller est l’une des armes principales des champions du monde allemands. Une Mannschaft qui pourra compter sur ce joueur unique à l’heure de tenter le très difficile doublé Mondial-Euro.

Thomas Müller n’est pas du genre à se contenter d’un continent. Son truc à lui, c’est la planète. Sous le maillot de l'Allemagne, le milieu offensif du Bayern Munich a un terrain d’expression privilégié : la Coupe du monde. En 2010, quelques mois après sa première sélection en mars de la même année, il est élu « meilleur jeune » d’un Mondial sud-africain dont il termine meilleur buteur (5 réalisations, à égalité avec l’Espagnol David Villa, le Néerlandais Wesley Sneijder et l’Uruguayen Diego Forlan, avec en plus 3 passes décisives).

Quatre ans plus tard, au Brésil, il régale encore les observateurs de son talent de finisseur et mène les siens vers le titre suprême. Elu deuxième meilleur joueur de la compétition, il signe encore 5 buts (deuxième buteur derrière les 6 du Colombien James Rodriguez) et 3 passes décisives et offre au public quelques prestations d’anthologie, à l’image d’une demie terminée en humiliation (1-7) pour le pays hôte. Aucun doute, en sélection comme en club, l’ami Müller a prouvé depuis longtemps qu’il appartenait à la caste des plus grands.

Un vide à combler, l’Euro

Un joueur unique, presque anachronique, classe, efficace, technique, tactique. Au point d’être souvent cité comme un oubli quand on évoque les Ballons d’Or que se partagent Lionel Messi et Cristiano Ronaldo depuis 2008. A 26 ans, le bonhomme rayonne et son palmarès foisonne. Mais il lui reste un vide à combler. L’Euro. Pas encore international A lors de la finale de 2008, il était titulaire au premier tour en 2012 avant d’être rejeté sur le banc lors des matches à élimination directe.

Avec aucun but et aucune passe décisive, Müller n’aura pas tenu un rôle essentiel dans le parcours allemand, stoppé par l’Italie en demi-finale (1-2). Meilleur buteur de la Mannschaft (et troisième sur toutes les équipes) lors des qualifications, il aura l’occasion de rattraper tout ça en France. « Il a un flair incroyable, il est toujours là où il faut », clame Joachim Löw, son sélectionneur. Nul doute que quelques équipes vont encore l’apprendre à leurs dépens lors de l’Euro.

>> Thomas Müller, un héros pas si discret

>> EN IMAGES : le maillot de l'Allemagne pour l'Euro 2016

>> EURO 2016 : toutes les stars