RMC Sport

Euro 2016 : Turquie, une absence qui fait du bien ?

Arda Turan (au premier plan), pièce maîtresse du collectif turc

Arda Turan (au premier plan), pièce maîtresse du collectif turc - AFP

Avec un meilleur joueur, Arda Turan, privé de matches en club jusqu’à janvier et qui devrait arriver frais en France, la Turquie devrait disposer de son meilleur atout au top de sa forme pour aborder sa première grande compétition internationale depuis 2008. De quoi viser un huitième ou mieux ?

Et si l’interdiction de recrutement du Barça souriait à… la Turquie lors de l’Euro ? Si elle paraît incongrue, la question est pourtant bien crédible. Car les problèmes du club catalan ont eu une conséquence : Arda Turan, recrue turque arrivée cet été de l’Atletico Madrid, n’a pas pu disputer de match avec sa nouvelle équipe avant janvier 2016.

A l’heure où nombre de joueurs arrivent exténués en fin de saison, les six mois « off » du génial meneur pourraient bien lui permettre de se présenter au top de sa forme pour le grand rendez-vous continental. Vu le talent du meilleur passeur turc lors des qualifications (2 buts, 3 passes décisives), ça peut faire une énorme différence.

Une qualif’ en tant que meilleur troisième

Elle sera nécessaire si la Turquie rêve de rééditer les performances de ses deux dernières participations, une demie en 2008 et un quart en 2000. Absente de toutes les compétitions internationales depuis l’Euro 2008, et qualifiée pour l’édition 2016 comme meilleur troisième des éliminatoires (elle avait fini derrière la République tchèque et l’Islande avec 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites), la Turquie cherchera à retrouver une place digne de son rang dans le grand concert européen du ballon rond.

Avec quelques jeunes de talent et des joueurs d’expérience, à l’image des deux attaquants trentenaires Burak Yilmaz et Selçuk Inan, meilleurs buteurs (4 et 3) de l’équipe lors des éliminatoires, elle pourrait créer la surprise et atteindre les huitièmes si le tirage lui est favorable. Une quête plus facile avec un Turan frais comme un gardon.

>> Euro 2016 : la Turquie par toutes les émotions

>> Le "chalet" ultra luxueux d'Arda Turan à Barcelone

>> Les fiches des 24 équipes de l'EURO 2016