RMC Sport

Euro: après deux cas de Covid-19, l'Espagne décide de vacciner tous ses joueurs

La sélection espagnole sera entièrement vaccinée contre le Covid-19 en vue de l'Euro de football qui débute vendredi, après la découverte de deux cas positifs ces derniers jours, a annoncé ce mercredi à l'AFP le ministère de la Santé.

Cette fois c'est décidé, la sélection espagnole sera vaccinée dans son ensemble contre le Covid-19 avant l'Euro (11 juin - 11 juillet) qui débute vendredi, suite à la découverte de deux cas positifs ces derniers jours.

La ministre de la Santé Carolina Darias devait annoncer dans l'après-midi que "la sélection espagnole de football sera vaccinée", a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé à l'AFP, alors que la "Roja" a ajouté vendredi 11 réservistes à son effectif au cas où le nombre de contaminations augmenterait. La ministre doit préciser l'agenda et les modalités de ces vaccinations lors d'une conférence de presse.

La sélection espagnole a mis en place une "bulle" sanitaire pour onze nouveaux joueurs réservistes, un effectif "parallèle" qui pourra pallier d'éventuelles absences à l'Euro si les contaminations au sein de la "Roja" venaient à augmenter, après deux joueurs testés positifs depuis dimanche soir.

Une bulle parallèle

Après l'annonce des contaminations coup sur coup du capitaine Sergio Busquets, dimanche soir, puis du défenseur Diego Llorente, mardi soir, l'Espagne a donc décidé d'élargir son équipe réserviste à quelques jours de l'Euro (11 juin-11 juillet).

"L'équipe technique de la sélection espagnole a décidé que les onze internationaux initialement convoqués pour le match face à la Lituanie resteraient à disposition de la sélection espagnole", avait annoncé l'équipe d'Espagne sur son site tôt mercredi matin, au lendemain de la victoire contre la Lituanie.

Cette "bulle parallèle de la sélection" a été créée en prévision des possibles conséquences que pourraient entraîner les contaminations de Sergio Busquets et Diego Llorente, expliquait la Roja.

Elle comprendra les joueurs suivants: Alvaro Fernandez (Huesca), Oscar Mingueza (FC Barcelone), Marc Cucurella (Getafe), Bryan Gil (Séville FC), Juan Miranda (Betis Séville), Gonzalo Villar (AS Rome), Alex Pozo (Eibar), Brahim Diaz (AC Milan), Martin Zubimendi (Real Sociedad), Yeremy Pino (Villareal) et Javi Puado (Espanyol Barcelone).

L'Espagne débutera lundi prochain contre la Suède

Tous ces joueurs ont joué mardi soir face à la Lituanie lors d'un match amical remporté 4-0, sans les joueurs retenus pour l'Euro (11 juin-11 juillet) et mis à l'isolement dimanche.

Ce groupe s'ajoute aux six autres réservistes appelés lundi par le sélectionneur Luis Enrique pour pallier d'éventuels forfaits: Rodrigo Moreno (Leeds), Pablo Fornals (West Ham), Carlos Soler (Valence), Brais Mendez (Celta Vigo), Raul Albiol (Villareal) et Kepa Arrizabalaga (Chelsea).

Ces 17 joueurs réservistes resteront éloignés de l'autre bulle sanitaire formée autour de l'équipe d'Espagne, précisait le communiqué de la sélection. Selon le règlement, Luis Enrique a jusqu'au premier match de l'Espagne pour effectuer des changements dans son groupe de 26 joueurs en cas d'indisponibilités dûment constatées médicalement par l'UEFA.

L'équipe d'Espagne doit débuter son parcours à l'Euro lundi à Séville contre la Suède, qui a également déploré deux cas positifs ce mardi, dont le prometteur attaquant de la Juventus Dejan Kulusevski. La Roja évoluera au sein du groupe E, où figurent également la Pologne et la Slovaquie.

Avec AFP