RMC Sport

Euro Espoirs: l'Allemagne sacrée pour la troisième fois

L'Allemagne a remporté ce dimanche l'Euro Espoirs pour la troisième fois, en battant le Portugal (1-0) en finale. Les Allemands s'étaient déjà imposés dans l'épreuve en 2009 et 2017.

Déjà victorieuse en 2017 et finaliste en 2019, l'Allemagne a remporté ce dimanche l'Euro Espoirs et confirmé qu'elle était l'une des meilleures nations chez les jeunes, en battant le Portugal (1-0), qui attend toujours de son côté un premier titre. Les Allemands, qui jouaient leur troisième finale consécutive et s'étaient déjà imposés dans l'épreuve en 2009 et 2017, l'ont emporté grâce à un but de Lukas Nmecha à la 48e minute. En 2019, lors de la précédente édition, ils avaient été battus en finale par l'Espagne. Les Portugais, eux, en sont désormais à trois finales perdues (1994, 2015 et donc 2021).

Nmecha, le héros allemand

La première période a été équilibrée entre les deux équipes, avec deux belles occasions pour le Portugal, à chaque fois signées Tiago Tomas, l'attaquant du Sporting CP, auxquelles l'Allemagne a répondu par une grosse frappe d'Arne Maier et, surtout, un tir dévié du jeune (18 ans) et talentueux Florian Wirtz, qui a touché la transversale de Diogo Costa. Eblouissant en demi-finales face aux Pays-Bas (2-1), Wirtz a été moins en vue dimanche à Ljubljana (Slovénie) et a laissé le premier rôle à Nmecha. L'attaquant d'Anderlecht, prêté par Manchester City, a marqué le seul but du match sur un impeccable service de Ridle Baku.

Après l'ouverture du score allemande, le Portugal a poussé mais sans vraiment trouver de situations très dangereuses. Au contraire, ce sont les Allemands qui auraient pu tuer le match quand Karim Adeyemi s'est retrouvé en face à face avec Diogo Costa après une superbe action individuelle (72e). Le gardien portugais est sorti vainqueur du duel, mais cela n'a pas suffi à son équipe, qui n'est donc pas parvenue à imiter la sélection A, championne d'Europe pour au moins quelques jours encore. Pour rappel, les Bleuets de Sylvain Ripoll avaient pris la porte dès les quarts.

dossier :

Euro 2020

RR avec AFP